L’intelligence artificielle et le graphisme

Métiers
Programmes

Avant d’entrer dans le vif de ce sujet si vaste, nous allons nous pencher sur les termes principaux.

L’intelligence artificielle désigne la simulation du processus d’intelligence humaine par des machines, en particulier des systèmes informatiques.

En ce qui concerne le graphisme, on pourrait le définir comme étant une discipline qui consiste à créer, choisir et utiliser des éléments graphiques pour élaborer un objet de communication et/ou de culture.

Nous avons affaire à cette interaction entre l’intelligence artificielle et le graphisme au quotidien. 

Tout d’abord, sur les réseaux sociaux, notamment avec les filtres sur Snapchat ou Instagram, qui utilisent la reconnaissance faciale, mais aussi avec des propositions automatiques de bitmoji, ou de caméos, correspondants au message écrit.

Ensuite nous observons aussi cette interaction au sein de l’application iMessage d’Apple. Apple a désigné des Animoji, mais aussi des emoji animés, qui bougent en fonction de nos propres mouvements.

Même si l’intelligence artificielle et le graphisme sont très présents au sein de notre vie quotidienne, on les retrouve aussi dans beaucoup d’autres outils.

Autodesk a créé en 2018 un service de design génératif appelé Netfabb. Il s’agit d’un logiciel qui génère, à partir de beaucoup de variables rentrées par l’utilisateur, un objet modélisé.

0a1d4e67-aa91-4be1-9521-695d2ec96a5e

« A partir de 2020, nous pensons qu’un tel système pourrait prendre en compte des aspects esthétiques et que, à terme, il sera possible de créer uniquement à partir d’une description » Mark Davis

Adobe a aussi tout un tas d’outils utilisant l’intelligence artificielle. Nous pouvons parler en premier de la baguette magique sur Photoshop, outil très utilisé car très rapide. Cette outil permet une sélection rapide en fonction de la couleur de fond.

Au delà de ces outils très connus aujourd’hui, Adobe a récemment sorti Adobe Sensei. Cette amélioration a permis de faire évoluer presque tous les logiciels d’Adobe, il a simplifié tout un tas d’actions. Parmi tous les outils ajoutés grace Sensei, nous pouvons nous pencher sur le selection tool : cette fonctionnalité permet de sélectionner un objet simplement en entourant sa zone. L’intelligence artificielle va reconnaître ce qui appartient ou non à l’objet désiré.

f8563127-29c7-4164-9c99-60dabaea6c92

Nous pouvons aussi parlé de Gaugan, un logiciel de modélisation de paysage. A partir de plusieurs “pots de peinture” correspondant en réalité à différents éléments de la nature (comme des arbres, de l’eau, du ciel, etc…), l’utilisateur peut créer son paysage. En effet, à partir d’une énorme base de photos de paysage, le logiciel peut en recréer un tel que le souhaite l’utilisateur.

63e8fdc0-d251-4f8f-9b86-949dabbd8e54

Enfin, il existe un logiciel, letsenhance.io, qui permet d’améliorer la qualité de n’importe quelle photo. On charge une petite image, soit une image en mauvaise qualité, et le logiciel va l’agrandir, tout en améliorant la qualité.

Nous pouvons nous demander quelles sont les limites de ce mariage entre le graphisme et l’intelligence artificielle.

Comment l’intelligence artificielle va-t-elle simplifier la vie des designers ?

« Nous avons rencontré des industriels qui possèdaient 899 versions d’une même pièce détachée. Entendons-nous bien : il ne s’agit pas des 899 exemplaires numériques d’une même maquette, mais d’une même pièce qui a été conçue à 899 reprises durant l’année. » Frédéric Abitan, directeur division manufacturing Europe du Sud d’Autodek.

« Adobe fait indéniablement d’énormes avancées pour faciliter le travail des designers et laisser plus de place à la créativité. Détourer des objets et recréer des fonds à partir de rien n’a jamais été aussi rapide, simple, et instinctif. » Quentin Sellier, graphiste.

L’intelligence artificielle va-t-elle remplacer les designers ?

On pourrait penser que tout cela est un danger pour la créativité humaine, peut-être qu’un jour la machine sera capable d’avoir de l’imagination comme l’homme et donc d’être encore plus capable de créer que ce dernier. L’intelligence artificielle pourrait même détruire des millions d’emplois.

« Une IA ne sera jamais en mesure de rivaliser avec l’imagination et la créativité d’un être humain. Cela dépend de tellement de paramètres comme les goûts, l’éducation, la façon de penser, etc. » Graphiste pour l’agence Updoze.

Partager cet article

Articles liés

315 vues
Débat sur la collecte de données par les objets connectés
LES OBJETS CONNECTÉS ET LA COLLECTE DE DONNÉESmai 6, 2020 par Jade GAGNEPAIN
532 vues
0504ef43-2b02-47b6-bcc1-246e4784df16
L’intelligence artificielle et le graphismefévrier 26, 2020 par Camille JOUABER
273 vues
revue de veille réaliser par Kenza Loussouarn et Morgane Loas
Assistant robotique et handicap moteurfévrier 24, 2020 par Morgane LOAS

Articles Populaires

Laisser un commentaire