Le dark web & la cybercriminalité

Métiers
Programmes

Le Darkweb & la Cybercriminalité

intro


Le Darkweb, ou “l’internet clandestin” désigne l’ensemble des contenus du World Wide Web qui existe sur les Darknets. Il est souvent confondu avec le “DeepWeb” qui rassemble l’ensemble des architectures non indexés du net (Le web profond, comme les informations gouvernementales, les documents ou encore les Intranets)  . Le Darkweb est d’ailleur une partie infime, plus profonde, du Deepweb. Ces termes peuvent paraître compliqués, mais ce qu’il faut retenir c’est que le deep web est la partie immergée d’internet, la partie invisible mais plus importante que la partie visible, et dans cette partie on retrouve le Darkweb.

1_6c3o5edolgkvgpe_wthziq

Par définition on ne peut donc pas naviguer sur le Darkweb avec un navigateur classique comme Chrome ou Firefox, puisque pour acceder au Darkweb, il faut utiliser des darknets comme “TOR” (The Onion Router) ou encore I2P (Invisible Internet Project). Il faut donc avoir recours à des navigateurs spécialisés pour les darknets, comme le “Tor Browser” pour TOR.

1200px-tor-logo-2011-flat-svg

Cette face caché d’internet à de nombreux intérêt pour ces utilisateurs, que ce soit à des fins louables ou non.
Nous allons donc voir dans un premier temps les origines du Dark Web, et à quoi sert ce dernier, puis dans un second temps nous nous intéresserons aux dérives et au côté négatif de ce dernier avec notamment la cybercriminalité.


Le Darkweb : Les origines

telechargement

A l’origine, le Dark Web avait été créé par le gouvernement américain dans les années 1970. Il permet d’échanger avec ses espions en restant totalement anonyme. Au milieu des années 90, les ingénieurs de l’US Army dévoile cette technologie plus connue sous le nom de Tor au grand public.
Ils plaçaient dans le domaine public, afin que n’importe quel internaute averti puisse en faire usage. Le principe de fonctionnement du réseau Tor est de relier tous les ordinateurs ensemble et de passer par plusieurs machines avant d’accéder au réseau. Cela permet de brouiller les pistes et de ne pas avoir d’information sur les utilisateurs. tout le monde est donc anonyme et intraçable. Grâce à ça la plateforme a pu aider des milliers de personnes notamment dans des pays qui subissent une censure. Des journalistes peuvent ainsi publier des informations de manière totalement anonyme et donc parler librement sans représailles par exemple. Il y a eu aussi beaucoup de groupe de hacker qui utilisent ce réseau pour défendre des droits ou dénoncer des injustices, comme par exemple Anonymous, qui combat régulièrement le terrorisme sur le Darkweb.

 

Les dérives et la cybercriminalité

La cybercriminalité tout type d’infraction pénal qui peuvent être commise via internet. Allant de la vente d’information illégal, de drogue, d’arme, d’assassinat, d’images pédophile, d’attaque sur des entreprises ou des industries… 1 tiers du dark web est consacré au sites pornographiques, avec beaucoup d’entre eux sont des sites pédopornagraphique.  Un autre tiers est consacré au négationnisme et au services inclassable, comme par exemple d’assasinat ou de passage à tabac. Et enfin le dernier tiers est réservé à la vente de produit illégale comme la drogue, les armes, faux papier, code bancaire, mot de passe… (information)

 

1- La pornographie

 

Sur le dark web, tout type de contenu pornogrpahique peut y être trouvé allant du légal à l’illégal. Pour le légal ce sont des films ou des court-métrage payant, un peu comme le  streaming de film. Pour ce qui est de l’illégal, ce sont des réseaux de photo ou vidéo à l’insu des personnes, sous la jupe par exemple. Il existe aussi des réseaux de prostitution. Mais la partie la plus sombre de celui-ci est les réseaux pédopornographique. Avec de la vente d’enfant, ou de photos/vidéo d’enfant à caractère pornographique.

Il existe également d’autre forme de pornographie illégales sur le darkweb, comme le Revenge porn (Diffusion d’image privé afin de se venger, ou bien de faire pression sur quelqu’un, pouvant aller jusqu’à pousser certaines personnes au suicide), des plateformes retransmettent parfois des viols en direct, ou encore tortures sexuelles. 

 

2- Trafics:

Le second tier des sites peuplant le Darkweb sont des sites de trafics illégaux, comme des trafics de Drogue, allant des agents psychedelic aux substance stimulantes. On peut comme sur des sites légaux comparez tous les les vendeurs, cela entraîne la concurrence avec des promotions et même des notes donné par les clients visible par les futurs acheteurs pour les orientés dans leurs choix.

Il existe aussi des trafic d’arme blanches, à feux et d’armement militaires comme des tanks, roquettes, grenade… 

Le trafic d’organes est aussi un des grand trafics, avec la revente de rein, foie, coeur et même des globes oculaires. 

On peut aussi y acheter de faux papier comme des cartes d’identité, avis d’impôts, de coordonnées bancaires…

Par ailleurs il existe aussi un trafic d’esclaves/humains avec de la vente “d’objet sexuelle”…

 

3 – Actes commandités / négationisme

Enfin le troisième “tiers” est celui des actes commandités. En effet, sur le Darkweb il est possible de commanditer un tueur à gage pour un assassinat, un passage à tabac. Les tarifs varient alors selon la situation de la personne tuée. (En règle générale cela exclut les politiques et les enfants de moins de 16 ans) pour ne pas avoir de trop grosse potentiel représaille ou recherche à leurs égard. Ou même les services d’un hacker pour pirater un concurrent par exemple.. Mais aussi de sites négationnistes, terroristes, xénophobes ou bien encore de sectes faisant des sacrifices, torture… Et le tout en direct.

 

Enfin en dehors de ces tiers il existes aussi quelque mention honorable :

  • Des arnaques 
  • Amenonçage
  • Fraude de service

 

 

 

Conclusion
Pour conclure nous avons vu que le darkweb à ces origines présentait de nombreux intérêt et pouvait servir l’humanité à des fins louables, mais malheureusement à l’heure actuel il sert plus à des actes criminels comme des trafics divers (arme drogue organes …), prostitution, pronographie illégale ou meutre. Notre opinion au sujet du darkweb ne peut être que mitigé car au il aura permit de nombreuses avancés et il représente une forme de liberté, que nous ne retrouvons plus dans le web traditionnel, néanmoins le nombre d’actes illégaux qui y sont présent noircissent le tableau et donne à ce dernier un côté sombre et controverser, néanmoins à l’heure actuelle il serait impossible de fermer ou de controller le Darkweb, et c’est d’ailleurs pour ça qu’il existe.

 

 

Références:
Le Darkweb – Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dark_web
Deepweb, darweb, darknet: quels sont les différences: https://cyberdefense.orange.com/fr/blog/deepweb-darkweb-darknet-quelles-differences/

Revue de veille du 28/11/19 par les étudiants du BDes Interaction Design 2e année –
groupe I2A – animée par Florent MICHEL.
Article rédigé par Arthur JEAN, Eloi DARDENNE & Maxence RENARD
Accéder à la veille de la promotion Design d’interactivité :
http://library.lecolededesign.com/shared/MTE5MC44
Pour plus d’information sur la formation :
Instagram : https://www.instagram.com/inter.dsgn_lecolededesign/
Facebook : https://www.facebook.com/interdsgn
Twitter : https://twitter.com/interdsgn
Chaine Vimeo : https://vimeo.com/channels/interdsgn

Partager cet article

Articles liés

32 vues
Onde et santé schéma
Les Ondes et la Santédécembre 10, 2019 par Coralie PICARD
81 vues
Le dark web & la cybercriminaliténovembre 29, 2019 par Maxence RENARD
193 vues
source : pubdecom.fr
L’apprentissage et la découverte par la ré...novembre 28, 2019 par Jade GAGNEPAIN

Articles Populaires

Laisser un commentaire