Véhicules autonomes & Interactions

Métiers Veille
Programmes Interactivité

Les voitures autonomes, une révolution ou un danger? 

Nous avons tous une vision différente de l’avenir de l’automobile, ceci peut se voir lors des salons automobiles mais aussi au cinéma avec le genre de la science fiction. Certains parlent de voitures volantes, d’autres de voitures qui se conduisent toutes seules. Mais une fois dans la réalité, nous remarquons que malheureusement toutes ces visions futuristes sont soit réalisable ou bien irréalisable (vis à vis de l’avancée technologique en 2019). 

Avec l’intervention de la technologie dont nous avons accès de nos jours, des grandes marques tels que Google, Tesla et bien d’autres essaient de réaliser la voiture du future aujourd’hui en créant une mise à jour des véhicules que nous connaissons en leur donnant une intelligence artificielle pour que cette voiture puisse enfin se déplacer sans conducteur. 

 

L’aspect & design

Les designers de ces véhicules hors du commun on tous l’idée d’une voiture avec des formes simples et épurées en employant tout un ensemble de matériaux inattendues pour l’assemblage de ces véhicules. 

 

Site Renault, Renault Trezor

Site Renault, Renault Trezor

Cette effet est démontré grâce à l’équipe de l’enseigne Renault, la marque de voiture française qui présente un prototype du nom de “Trésor”.

Ce modèle présente tout un tas de fonctionnalités surprenantes, comme des feux arrières très discrets avec l’utilisation de la fibre optique et lorsque le conducteur appui sur la pédale de freins les fibres. Mais également un cockpit entièrement teinté de rouge et d’un aménagement très simple où l’on trouve l’essentiel des fonctionnalités d’une voiture classique, en clair deux sièges, un tableau de bord et un élément qui pourrait paraître surprenant:  le volant qui peut également disparaître et faire place à un espace détente ou bien un équivalent d’une zone libre.

Site Renault, Renault Trezor

Site Renault, Renault Trezor

 

Moyens techniques

Les moyens techniques de la voiture autonome sont pour la plupart innovants. La voiture dispose en effet d’un système de communication pour un accès à Internet. On peut se connecter via les réseaux téléphoniques mobiles grâce à l’équipement intégré directement sur le véhicule ou bien par l’utilisation du smartphone du conducteur ou d’un passager.

Grâce à cette révolution numérique, la voiture de plus en plus connectée offre une conduite agréable avec plus de sûreté et des perspectives quasiment illimitées.

 

Sécurité

Grâce à l’intervention d’internet dans nos vie, les ingénieurs et techniciens cherchent à simplifier la vie des automobilistes grâce à des applications qui permettent de contrôler certaines fonctions dans leur voiture, tel que l’allumage du chauffage D’autres constructeurs ont également mis en place un système qui permet de démarrer la voiture à distance sans sortir de chez sois ce qui peut se montrer pratique en pleine hiver. Ou bien encore d’avoir la possibilité d’avoir un retour direct sur l’état de la voiture (pression des pneus, niveaux de batterie,…).

Cela pourrait paraître comme étant une bonne nouvelle, mais nous pouvons oublier qu’avec cet ajout de technologie, nous ouvrons nos portes aux hackers qui peuvent pirater le système des voitures très lourdement équipé en technologie. 

Sur internet nous trouvons des vidéos de professionnels de l’informatique qui montrent des experts arrivant à faire déplacer les voitures. Ceci peut ouvrir malheureusement les portes à des actes terroristes qui peuvent être catastrophiques.

Source YouTube, chaine WIRED, Hackers Remotely Kill a Jeep on a Highway

Source YouTube, chaine WIRED, Hackers Remotely Kill a Jeep on a Highway

 

Dangers

Les aspects du danger de la voiture autonome s’agit bien évidemment des risques d’accidents.

Car malgré les avancées technologiques, dans le domaine du transport, la voiture autonome détient 1% du taux de mortalité sur les routes, chose expliquée par un article de ZDNET qui mentionne différents types de problèmes qui auraient pu donner la mort d’automobilistes ou de piétons.

On se pose aussi la question de qui serait le responsable lorsque la voiture a un accident? Une question qui laisse encore des réponses perplexe vis à vis administratif.

L’autre aspect du danger de la voiture autonome s’agit du carburant pour le véhicule, en l’occurrence l’hydrogène.

Bien que ce composant chimique est quasiment présent partout sur Terre et qu’il ne rejette que de l’eau dans l’atmosphère, ce gaz est considéré comme dangereux car il est inflammable et explosif au contact de l’air. Pour cela il lui faudrait juste une étincelle pour déclencher une combustion ou une explosion. De plus, il présente malgré lui un autre défaut, celle de sa fabrication qui est plus complexe que les carburants traditionnel.

Malgré son potentiel et ses avantages, la voiture autonome représente aussi des risques et des dangers qui sont liés à son utilisation. C’est pour cela qu’il faudra encore quelques années pour gagner la confiance des usagers pour mettre leur vie dans les mains d’une machine plutôt que dans celles d’un être humain.

 

Sources:

 

Partager cet article

Articles liés

Articles Populaires

Laisser un commentaire