L’écologie du numérique

Métiers Interactivité
Programmes Interactivité

L’écologie, au sens premier du terme, est une science dont l’objet est l’étude des interactions des êtres vivants avec leur environnement et entre eux au sein de cet environnement. L’écologie est aussi une solution contre les pollutions visibles et invisibles. On peut pas donner une justification que numérique créer plus ou moins de pollution. Mais on est sure que numérique peut améliorer notre vie est donner des solutions pour le problème d’environnement.

 

1- Une pollution invisible

On savait qu’il existe de nombreuses sources de pollution dans lequel que l’on vit, mais il y a encore beaucoup de pollution invisible. Par exemple les pollution lumineuse et pollution sonore sont bien connues. La pollution radiation est souvent négligé en tant que danger latent comme un serpent caché sous les fleurs. Il peut être de nos téléphones, nos écouteurs, nos ordinateurs, les micro-ondes, les batteries et les ondes radioélectriques.

image8

Donc qu’est-ce la pollution des internet? Quand on fait des recherches sur internet les requêtes, se balader de page en page et de lien en lien sans fin. Si on effectue ainsi en moyenne 2,66 recherches sur Internet par jour, soit 949 recherches par an. Ainsi la recherche d’information via un moteur de recherche représente au final 9.9 kg équivalents CO2 par an. Donc comment on peut faire pour éviter de créer énorme de pollution? Fermer les onglets dont on n’a pas besoin. Utiliser des mots clés précis lors des recherches, saisir directement l’URL lorsqu’on la connaît déjà, enregistrer les sites que l’on utilise souvent dans ses « favoris » : autant d’actions qui permettent de gagner 5 kg CO2 par an et par personne.

Le même problème pour le data center. Comme on savait le data center a une fonction de stocker les mails. Son fardeau est très lourd. Le stockage des mails et des pièces jointes sur un serveur est aussi un enjeu important : plus le courriel est conservé longtemps, plus son impact sur le changement climatique sera fort. Ils occupent énorme d’espace de data center. La meilleure solution est n’oublier pas de supprimer les mails superflu.

On peut pas comparer le produit en papier ou le produit numérique qui perde le plus de ressources, les produits papier perdent nombreux de ressources naturelles visibles. Aujourd’hui de plus en plus de produits en papier sont remplacés par les produits numériques. Par exemple les billets de transports sont remplacés par E-billet. Aussi que l’on utilise les facture électrique maintenant. En Chine, à Pékin, il y a 80 mille etudiante passe  le concour baccalauréat, 40 feuilles évaluation pour chacun. C’est un gaspillage de papier. Si les étudiantes chinoise peuvent évaluer en ligne ce sera un bon effet d’écologie.

image9

 

 Les gens pensent aussi d’utiliser le liseuse pour garder les ressources naturelle. Mais même si les liseuse causent des problèmes. Par exemple il besoin les matériaux rare comme lithium etc. Le métal rare est aussi la ressource naturelle. Heureusement on a les matériaux substitution comme les matière dégradable.

 

2- Les terminaux

Ainsi les services que nous offre le numérique génèrent une pollution importante dont peu ont conscience. Cependant si on se réfère au graphique ci-dessous on peut voir que la production des terminaux coûte presque autant que leur utilisation avec la production des ordinateurs, télévisions, smartphones et autres qui représentent 45% de la consommation énergétique du numérique par poste pour la production et l’utilisation en 2017.

image11

 

On notera que pour un smartphone par exemple, 90 % des gaz à effet de serre émis le sont à la fabrication. Cela est du aux composants électroniques qui nécessitent des matériaux rares

(gallium, indium, tantale, ruthénium, germanium), produits essentiellement par un seul pays (la chine pour les terres rares, la RDC pour le Cobalt), et dans des conditions très mauvaises pour l’environnement et les travailleurs. Ce coût environnemental se voit alourdi par la faible durabilité de nos téléphones, à cause du phénomène d’obsolescence programmée et de notre société de consommation avec les plus grands acteurs qui sortent un nouveau téléphone phare chaque année, nous incitant à changer d’appareil aussi fréquemment pour rester à la page. On notera aussi le rôle des logiciels, des applications et autres services qui nécessitent de plus en plus de performances de la part de nos terminaux abimant nos smartphones et en rendant désuète une partie qui serait tout à fait fonctionnelle si les services numériques étaient conçus avec plus d’attention compte tenu de leur consommation énergétiques, par rapport à cela les logiciels open sources sont particulièrement légers, en partie parce qu’ils ne récupèrent pas ou peu de données sur leurs utilisateurs.

Au regard des ces problèmes, des nouveaux modes de consommation ont émergé avec l’achat d’appareils reconditionnés mais aussi des marques qui changent notre rapport au smartphone comme Fairphone qui propose un téléphone facilement réparable avec des systèmes de clips.

image4

Le lightphone quant à lui a pour but de réduire les fonctionnalité du smartphone au stricte nécessaire, amenant à un téléphone qui pollue moins, aussi bien du point de vue de notre planète que celui de notre santé mentale.

image12

 

Un autre problème important sur lequel nous avons moins d’influence en tant que consommateur est le sujet des data centers. L’émergence des cryptomonnaies a fait ressortir la consommation importante des système de stockage de données, avec une transaction en bitcoin aussi gourmande en énergie qu’une semaine du foyer américain moyen. Le problème des data centers est leur production de chaleur du à leur activité, de ce fait 50% de la consommation énergétique d’un data center est due au refroidissement de ses serveurs. En réponse à cela des innovations ont vu le jour, notamment la technologie d’aircooling qui optimise le refroidissement des machines. On notera aussi des systèmes mis en place permettant de réutiliser la chaleur produite par les data centers pour chauffer leurs infrastructures voisines, on retrouve ce genre d’initiatives à Paris avec la piscine de la Butte-aux-Cailles chauffée en partie grâce aux serveurs installés par la société Stimergy.

image6

Les grosses entreprises quant à elles installent leur data centers dans des régions particulièrement froides, notamment Facebook avec ci-dessous l’un de ses data-centers situé en Suède.

image14

Ainsi une grande partie de la pollution du numérique est due à la fabrication des terminaux qui permettent son activités. Face à ce problème des innovations voient le jours permettant des technologies plus propres mais c’est aussi en faisant évoluer nos habitudes de consommations, par exemple en prenant le réflexe de faire réparer nos appareils plutôt que de les jeter ou encore d’utiliser des logiciels open sources afin de prolonger la durée de vie de nos ordinateurs, que nous pourront alléger le facture énergétiques du numérique.

 

3- L’impact positif du numérique sur l’écologie

De nos jours, le système de livraison permis par le  e-commerce joue un rôle très important dans notre société, avec amazon qui livre dans le monde entier, Alibaba en Chine et une multitudes d’autres acteurs plus petits…

Cela est comme une innovation de la façon du commerce. nous n’avons pas besoin de sortir

pour faire des achats. une livraison optimisée, cela permet de transporter les produits dans un camion et faire un tour dans une ville. grâce à cette technique, les voiture polluent moins.

image7

 

VR voyage: tout le monde aime voyager, mais nous ne pouvons pas découvrir toutes les parties du monde entier, la réalité virtuelle est une technologie avancée qui peut nous aider à découvrir les paysages magnifiques, avec le voyage en réalité virtuelle, les entreprise vont juste envoyer les gens pour filmer et localiser les lieu, c’est un moyen pour réduire la pollution du transport.

image10

Télé-éducation est une nouvelle manière pour travailler. avec cette technique, les élèves peuvent gérer leur temps plus libre. avant, on était obligatoire de prendre le bus ou le taxi pour aller à l’école, quand on prend le transport, il pollue. nous pouvons profiter cette technique pour protéger notre planète.

image16
Nest, nest est un système intelligent pour contrôler les consommations, selon le site officiel, c’est une meilleur gestion pour gérer le temps d’un chauffage, avec nest Lorsque des produits sont compatibles avec Nest, nul besoin de configurer leur connexion ni leur comportement. Ils fonctionnent d’office en synergie.

Il vous suffit de chercher le logo Works with Nest sur les produits qui vous intéressent. Aujourd’hui, de nombreuses marques que vous connaissez déjà interagissent avec Nest, comme les ampoules Philips Hue ou les prises Wemo. Et chaque jour, de nouvelles marques s’ajoutent à la liste.

image2

 

Les produits numérique est une tendance avec le développement de la science, cela a forcément changé notre façons de vivre, quand nous profitons les produits numérique, en même temps, on doit penser au aspect écologique. Aujourd’hui, plus en plus de gens ont inventé les produits optimisée pour améliorer notre façon de vivre. par exemple, le Nest, le Fairphone… il faut nous encourager les produits écologique, nous pouvons aussi trouver plein de moyen très simple dans la vie quotidienne, par exemple, nous pouvons fermer les onglets qu’on n’a pas besoin, nous pouvons aussi éteindre la lumière dans la nuit. De toute façon, nous pouvons trouver un équilibre entre l’écologique et le numérique.

 

Zoe PAN, Yuxiang Li, Ulysse DUCAMP

  

sources :

image fairphone : https://www.frandroid.com/produits-android/smartphone/426203_fairphone-3-se-devoile

image litephone : https://pharefm.com/2018/03/06/nouvelles-technologies-6-mars/

image datacenter faceook en suède : https://pharefm.com/2018/03/06/nouvelles-technologies-6-mars/

article sur la piscine de la Butte-aux-Caille :

https://conseils.xpair.com/actualite_experts/chaudieres-numeriques-pour-chauffer-eau-piscines.html

article sur la distribution de consommation énergétique du numérique : https://www.24joursdeweb.fr/2018/impact-ecologique-du-numerique/


Nest :

https://nest.com/fr/

La livraison en France :

https://www.france-express.com/nos-services/france

Les avantages du télé-travail :

https://www.l-expert-comptable.com/teletravail-motivation-limites-avantages-inconvenients-mise-en-place-offre-emploi-annonces-definition-secretariat-domicile

Voyages permis par la realité virtuelle :

produits

https://www.realite-virtuelle.com/voyagez-temps-timescope

article

https://www.ohmymag.com/voyage/vr-voyager-dans-le-monde-entier-sans-bouger-de-son-canape-c-est-desormais-possible_art119975.html

 

Partager cet article

Articles liés

23 vues
Art numérique: comment en est-on arrivé là ?octobre 19, 2019 par Guillaume CHUQUET
203 vues
une
L’avenir de l’Homme réside-t-il dans la techn...juin 24, 2019 par Meriem GHARBI
201 vues
l-ere-de-la-connexion-permanente-a-vos-ordres-j-ecoute-okm373142
L’intimité et la connexion permanentejuin 12, 2019 par Paul POIRIER

Articles Populaires

Laisser un commentaire