Domotique et santé.

Métiers InteractivitéVeille
Programmes Interactivité

La domotique est un ensemble de techniques visant à intégrer à l’habitat tous les automatismes en matière de sécurité, de gestion de l’énergie, de communication, etc. Aujourd’hui, de plus en plus de ménages s’équipent afin d’utiliser de nouveaux automatismes afin d’améliorer leur cadre de vie. Néanmoins, dans cet article nous nous intéresserons au cas des personnes âgées. Bien souvent placées pour la plupart du temps en structure spécialisée (Ehpad, maison de retraite), ces dernières sont souvent délaissées de toute autonomie. Grâce à la domotique existante, il est alors possible d’équiper les foyers des personnes âgées afin de répondre aux différents besoins. Cependant, avec la présence omniprésente de caméras, capteurs, nous pouvons nous demander : Comment équiper des foyers en domotique sans que cette dernière ne soit trop intrusive ? Pour répondre à cette problématique, nous verrons dans un premier temps les moyens domotiques mis en place dans les habitations et dans un deuxième temps la maintenance de l’autonomie chez les personnes âgées.Pour ce qui concerne la domotique il existe plusieures catégories d’équipement(s) qu’ils soient en tant qu’objet(s) connecté(s) ou bien alors en tant que structure.  En tant que premier exemple, dans l’Ouest, il existe des appartements dit tremplins pour les personnes handicapées au Centre Mutualiste de Rééducation de Kerpape. Grâce à ces appartements, le patient peut être autonome. Quelques semaines avant de rentrer chez lui, l’équipe de spécialistes va installer différents équipements de domotique dans l’appartement qui lui sont adaptés afin qu’il puisse vivre en toute tranquillité. Pendant au minimum une semaine, le patient va rester dans la structure. Les équipements vont récupérer des données et permettront par la suite, différents agencements. Le patient peut alors garder toute son autonomie une fois rentré chez lui. Le patient va ainsi être observé durant toute une semaine où toutes ses données seront analysées, mais jusqu’où peut-il accepter d’être surveillé ?

Comme autre exemple, nous avons Sensfloor qui est un sol intelligent créé par la société allemande Future Shape. Ce sol connecté va permettre de prévenir des chutes ou détecter les chutes des personnes âgées. Une fois au sol, ces dernières peuvent avoir du mal à se relever. Elles peuvent manquer d’appui, de force ou bien se casser quelque chose en tombant. Cependant ce système demande d’être présent dans tout l’espace occupé grâce à la détection avec capteurs. De plus, ce sol permet également d’allumer la lumière, de signaler une intrusion. A la vue de ceci, nous nous demandons encore où se trouve la barrière; si une personne va accepter d’être constamment enregistrée ceci afin de lui rendre sa vie plus facile ?

 

w_sensfloor-2hij beclose

Sensefloor, Beclose et HIJ.

Dans cette seconde partie, nous verrons les moyens mis en place pour l’autonomie des personnes âgées. Afin de limiter le déplacement et d’assurer la sécurité de son domicile, il existe une serrure connectée appelée HIJ. L’avantage ? Allier autonomisation et sécurité. Grâce à un simple regard sur le smartphone il devient possible d’ouvrir la porte à distance ou de voir qui s’y trouve. Ici encore l’utilisateur pourrait se sentir observer continuellement, si par exemple ces moyens sont mis entre les mains des proches de la personne en question, cette dernière pourrait se sentir observée et un peu maternée par ceux qui l’entourent. Nous pouvons vous citer un autre système qui peut être bien pratique mais qui questionne toujours cette question d’intrusivité : Be close. Be close est un capteur permettant d’analyser les habitudes d’une personne afin de signaler un problème à son entourage si une action diffère de son quotidien. Une fois de plus revient cette question d’intrusivité, l’utilisateur de ce capteur ne peut pas modifier ses habitudes sans que ses proches soient avertis, il y a donc un contrôle constant pouvant nuire à l’utilisateur. Même si les capteurs sont ici pour aider son utilisateur et rassurer ses proches, il pourrait se sentir constamment observer et materner. Le but étant de laisser de l’indépendance à la personne surveillée, on peut très vite tomber dans de la surprotection. Une personne âgée ne doit pas être traitée comme un enfant et il est souvent difficile pour eux d’accepter d’être constamment surveillé par un personnel médical pouvant être plus jeune mais aussi par leurs proches qui pourraient s’inquiéter rapidement.

 

Pour conclure, nous savons, aujourd’hui, qu’il existe des structures comme les appartements tremplins pouvant aider les personnes âgées ou en situation de handicap avant de regagner leur domicile. Une fois le domicile rejoint, plusieurs aides s’offrent à eux pour leur permettre une meilleure expérience de vie. Comme le Sensfloor, Be close ou encore  HIJ, la serrure connectée. Néanmoins, vous souhaitez le meilleur pour vous et pour vos proches. Vous utilisez les moyens technologiques, évolutifs qu’on vous propose. Vous acceptez d’être surveillés sans cesse car par derrière un service vous est rendu. Il est important de se poser la question des informations récoltées et à qui sont-elles distribuées. En autre, votre smartphone capte votre son, votre image, vous suit partout mais ceci vous ne le voyez pas. Alors accepteriez-vous d’être suivi pratiquement 24h/24 7j/7 par une caméra et un micro ?

 

Article rédigé par Alia ELKAYA, Sophie LE GALLO  et Virginie SOUFFOY,  étudiantes du bachelor design d’interactivité 3e année dans le cadre du module Revue de veille – groupe I3A animé par Florent MICHEL.

Sujet lié aux problématiques du CARE Design Lab, avec la participation de Simon BOUSSARD.

 

Pour plus d’information sur la formation :

Facebook  : https://www.facebook.com/interdsgn

Partager cet article

Articles liés

84 vues
000262332_5
LA REVOLUTION NUMERIQUE DU COMMERCEmars 31, 2019 par Raphael PERRAUD
204 vues
Le quantified self, mesurer les dangersjanvier 30, 2019 par Théotim AUGER
175 vues
Culture et numérique par Hugo PREVOST

Articles Populaires

Laisser un commentaire