La sensibilisation autour de la notion de laïcité pour les jeunes citoyens

Métiers Veille
Programmes Interactivité

La Laïcité. Un sujet complexe et pourtant au coeur du principe de démocratie, un terme souvent mal compris qui suscite le débat dans l’opinion publique.

En France, deux grandes visions de la laïcité coexistent : la première prônant la dissimulation de tout signe religieux, la seconde permettant à chacun de vivre de façon ostentatoire sa religion.

Et c’est bien cette dichotomie de la laïcité dans notre société qui créer parfois la confusion. Alors, comment s’y retrouver ? Pourquoi cette distinction entre deux types de laïcités ?

 

Dans sa définition fondamentale, laïcité nous est décrite comme étant le principe de séparation dans l’État, de la société civile et de la société religieuse (1). C’est en fait la liberté pour les citoyens de croire, ou de ne pas croire, et de pouvoir s’exprimer librement sur leurs croyances (tant que cela ne nuit pas à l’intégrité morale de quiconque).

 

Et c’est dans l’application, et non dans la définition, de cette notion fondamentale pour notre démocratie que différents points de vue se sont rencontrés.

 

L’application du principe de laïcité varie d’un état démocratique à l’autre. Ainsi, au Québec, depuis 2008, des cours obligatoires financés par l’Etat sur le thème de l’éthique morale et religieuse sont venus renforcer en profondeur l’apprentissage de la laïcité à l’école. En Belgique, l’Etat finance l’éducation religieuse à hauteur de 54 euros par an, le fait d’être athée étant considéré comme un culte en soit appelé “laïcité organisée”.(92) En Italie, en revanche, la laïcité n’est pas apprise à l’école.

 

Alors, qu’en est-il en France aujourd’hui ? Comment l’Etat français communique-t-il auprès de ses jeunes citoyens sur ce principe fondateur de la démocratie ?

 

La laïcité est une notion apprise dès l’école primaire aux élèves français, lors des cours d’Histoire au moment de l’évocation de la Révolution française. Cette notion est ensuite reprise au collège lors de cours d’Education Civique (3). Une “charte de la laïcité” est alors présentée et expliquée aux élèves qui doivent l’étudier et débattre autour de cette notion.

pho03196166-1892-11e3-b387-774395c7a350-805x1200

Cette charte explique aux élèves que la France est une république laïque et que cela signifie que la religion y est séparée de l’exercice du pouvoir de l’Etat. Expliquant ainsi que les représentants de l’Etat n’ont pas le droit de porter de signes religieux distinctifs, tout comme les élèves jusqu’à la fin du lycée, mais que le reste de la population est libre d’exprimer sa foi de façon ostentatoire.

 

C’est le conseil des sages de la laïcité, composé d’experts de tout horizons, qui est chargé de préciser la position des institutions scolaires sur la notion de laïcité. (4)

1200-conseil-sages-laicite_956201-81

Il existe également une équipe nationale de la laïcité et du fait religieux. Opérationnelle elle est en charge de la mise en œuvre des principes de la laïcité. Cette équipe est chargée d’apporter un soutien concret au personnel enseignant et de répondre aux situations d’atteinte à la laïcité.

 

Les attentats de 2015 ont démontré l’importance du travail de sensibilisation des enseignants auprès des élèves au sujet de la laïcité. Cette notion reléguée au fil des années à un chapitre dans le manuel scolaire et à une affiche dans le fond dans la salle d’attente de l’infirmerie, a fait l’objet de plusieurs démarches de communication de la part de l’Etat français.

 

Ainsi, la même année, la Bnf proposait une exposition sur la laïcité accompagnée d’un portail web (5) proposant aux élèves de se questionner sur des questions de société : “Peut-on rire de tout ?” “Limiter la liberté d’expression ?” ou encore “La laïcité, ennemie des religions ?”.

 

Un second portail, créé à la demande de l’Etat : le site #generationlaicite (6), répertorie quant à lui de nombreuses questions/réponses sur l’application de la laïcité en France ainsi que de courtes vidéos explicatives de mise en situation pour les plus jeunes, un lexique et des ressources documentaires.

 

Face aux risques de radicalisation auxquels sont exposés les jeunes français, l’Etat a également mis en ligne un site internet “toujours le choix” (7) prenant la forme d’un jeux interactif. De courtes vidéos narrant des morceaux du quotidien de plusieurs adolescents sont proposées, l’utilisateur ayant la possibilité de choisir sa propre fin au fil de ses choix vidéos.

 

Pour les plus jeunes, un clip vidéo (8) mis en ligne en novembre 2015 par le Ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (EducationFrance,) explique de façon simple et ludique le principe de laïcité.

Ces différents médiums de communication initiés par l’Etat depuis 2015 montrent une forte volonté de sensibilisation des jeunes citoyens à la notion de laïcité. Ceux sont cependant bien souvent des outils de pédagogie utilisés dans le cadre scolaire, venant agrémenter le chapitre laïcité du programme classique des élèves. La question de l’impact de cette communication s’en trouve posée ; La communication de l’Etat autour de la notion de laïcité est-elle suffisante ? Ne faudrait-il pas procéder à une sensibilisation plus large, couvrant d’autres médias que les supports scolaires ? Comment intéresser et sensibiliser les jeunes citoyens au principe de laïcité ?

 

Il est en effet aujourd’hui primordial d’expliquer cette notion complexe, notamment sur son caractère dichotomique, bien souvent à l’origine d’incompréhensions et de sentiments de stigmatisation (on pense notamment au port du voile à l’école (9) : être autorisé, ou non, à porter un signe religieux de manière ostentatoire. Il est important de laisser le débat ouvert et d’impliquer les plus jeunes, dans une période où l’individu se construit, dans un débat constructif afin de permettre à chacun de se sentir accepté et libre d’exprimer sa foi ainsi que son appartenance culturelle.

 

Ainsi, les dispositifs de l’Etat face à l’ampleur du sujet semblent plutôt légers, et la polémique autour du port du voile d’une étudiante de l’UNEF lors d’une interview télévisée en Mai dernier (10) en est un bon exemple. Aujourd’hui peu de citoyens sont réellement au clair avec la notion de laïcité et des outils de communication plus poussés, sur les bancs de l’école ou par des canaux plus larges, seraient sûrement très pertinents à développer.

 

Sujet traité dans le cas du cours de revue de veille.

Article rédigé par Enora Bulting et Morgane Le Pottier, étudiantes de 3e année de bachelor design d’interactivité à l’Ecole de design Nantes Atlantique.

Informations sur la formation : https://www.lecolededesign.com/formations/orientation/annees-2-et-3-design-d-interactivite-32

Page Facebook de la promotion : https://www.facebook.com/InterDsgn

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE :

(1)Site internet du CNRTL, définition de Laïcité, consulté le 05/06/2018

URL : http://www.cnrtl.fr/definition/laïcité

(2) Site internet du Centre d’action laïque Belge, article “la laïcité, un concept simple à définir”

URL: https://www.laicite.be/la-laicite/la-laicite-un-concept-simple-a-definir/

(3) Manuel scolaire en ligne, Histoire géographie, programme de cinquième, chapitre “Laïcité”, consulté le 23/05/2018

URL : https://www.lelivrescolaire.fr/#!manuel/1170224/histoire-geographie-5e-2016/chapitre/1324520/dossiers-emc/page/1170555/la-laicite-au-college/lecon

(4) Site internet de la Bnf dédié aux scolaires sur le thème de la laïcité, consulté le 12/06/2018

URL : http://classes.bnf.fr/laicite/

(5) Site internet #generationlaicite, consulté le 05/06/2018

URL : http://generationlaicite.fr/start

(6) Site internet “toujours le choix”, jeux interactif proposé par le gouvernement, consulté le 12/06/2018

URL : http://www.toujourslechoix.fr

(7) Clip Vidéo de l’Education Nationale, vidéo “la laïcité à l’école: le clip”, publié en 2015 par Education France, et consulté le 05/06/2018

URL : https://www.dailymotion.com/video/x3hc7i2

(8) Site internet du collectif féministe Lallab, article “4 raisons pour lesquelles la loi de 2004 est antiféministe”, publié le 07/04/2016, consulté le 05/06/2018

URL : http://www.lallab.org/4-raisons-pour-lesquelles-la-loi-de-2004-est-antifeministe/

(9) Site internet du journal Le Monde, article “Maryam Pougetoux, responsable de l’UNEF, répond aux critiques sur son voile”, publié le 20/05/2018, consulté le 05/06/2018

URL : https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/05/20/maryam-pougetoux-responsable-de-l-unef-repond-aux-critiques-sur-son-voile_5302012_3224.html

 

(10)  Site du gouvernement sur l’éducation nationale, article “le conseil des sages de la laïcité”, publié le 30/05/2018 par Jean-Michel Blanquer, et consulté le 05/06/2018

URL: http://www.education.gouv.fr/cid130980/le-conseil-des-sages-de-la-laicite.html

Partager cet article

Articles liés

Articles Populaires

Laisser un commentaire