Sources de motivation à l’exercice physique chez les jeunes

Métiers InteractivitéVeille
Programmes Interactivité

La sensibilisation à l’activité physique chez les jeunes 

 

https://pixabay.com/fr/pokemon-jeux-num%C3%A9riques-1543556/

source: NatureAddict/Pixabay

À l’ère où l’on voulons tout, tout de suite ( UberEeat, Deliveroo, etc), faire des efforts pour manger sainement ne semble pas être la priorité chez les jeunes aujourd’hui. Les fast-food & plats préparées sont à leurs apogées et le stéréotype de l’adolescent d’aujourd’hui et nombreux sont les clichés de l’adolescent allongé dans son canapé tout en mangeant de la pizza.  

Mais en quoi le numérique peut-il est source de motivation à mieux manger et permettre une plus grande activité physique?

Des tentatives de sensibilisation

La lutte contre l’obésité chez les jeunes est une préoccupation qui grandit chez les instances politiques qui ont mené de nombreuses campagnes publicitaires ces dernières années.

On peut facilement faire références aux pubs qui passaient à la télévision qui sont entrées dans l’inconscient collectifs avec notamment comme slogan “Manger 5 fruits et légumes par jour”. Ces pubs font parties du mouvement “Manger Bouger” lancé par le ministère de la santé et l’Inpes. Annoncé à la rentrée 2004, le site Manger-Bouger avait pour objectif de mettre les recommandations du Programme national nutrition-santé à la portée de tous. Il s’adresse à un public soucieux de manger mieux et de bouger davantage en proposant des recettes, plats et conseils alimentaires.

Chez nos cousins les québécois,  Québéc en forme à lancé une campagne de communication “ WIXX” visant à la sensibilisation de l’exercice physique chez les 9-13 ans afin d’éviter la chute d’activité chez les 13-16 ans. La campagne est constituée d’une application pour les jeunes qui génèrent des idées d’activités physiques ludique et parfois loufoques. Il existe aussi pour les intervenants une plateforme “ WIXX TA GANG! “ qui permet de générer des idées d’activités à réaliser avec les jeunes.

 source: Wixx

source: Wixx

Source: Wixx

Cependant, Les spots publicitaires atteignent les jeunes mais les conseils ont t’ils vraiment un impact?

Malgrés des budgets de plusieur dizaines de millions d’euros les résultats de ce mouvement sont soit inévaluables soit peu impactant, en effet le surpoid infantile en France a progressé de 14 points entre 1980 et 2015 pour finalement atteindre 17%  de la population française en 2015. (source:https://www.santepubliquefrance.fr/Actualites/Etude-ESTEBAN-2014-2016-Chapitre-corpulence-stabilisation-du-surpoids-et-de-l-obesite-chez-l-enfant-et-l-adulte)

 

Une solution par le jeu

On associe la plupart du temps le fait de jouer aux jeux vidéos à l’image du geek qui nous bouge pas de chez lui et s’alimente en junk food pourtant on a récemment eu l’occasion de voir de nouvelles manière de jouer qui viennent chambouler cette perception.

Nintendo a réussi casser cette image auprès du grand public en l’invitant à lui aussi jouer aux jeux vidéo avec la console Wii en 2006.

La wii , grâce à la reconnaissance des mouvements , est une console qui a permis de démocratiser le jeux vidéos en touchant un plus grand public. Ainsi, la console de jeux est apparu dans le salon des familles et même des personnes âgées. Avec cette console, il est devenu possible de faire un jogging, jouer au golf ou même faire du wakeboard tout en restant dans son salon. Mais faire des activités physique sur la wii à t’elles les mêmes bénéfiques qu’une activité physiques à l’extérieur ?

Selon le service de péditatrie de l’université d’houston *, la wii ne permettrait pas d’augmenter l’activité physique des enfants puisqu’en réalité ils privilégient les jeux “ plus passif ” de faible intensité physique ou encore réalisent les mouvements qu’avec leurs poignets.

https://www.passeportsante.net/fr/Communaute/Blogue/Fiche.aspx?doc=la-wii-est-ce-vraiment-de-l-exercice

*https://www.docbuzz.fr/2012/06/29/123-la-wii-permet-elle-daugmenter-lactivite-physique-des-enfants/

 

De plus l’année dernière Nintendo a lancé le phénomène Pokémon Go en réussissant le pari fou de faire se balader des milliers de personnes tous les jours pour partir à la chasse aux pokémons près de chez eux.

Le principe simple et communautaire de l’application à fédérer et créer de grandes communautés qui se retrouvaient à jouer ensemble de manière quotidienne et parcourais la ville à la recherche des pokémons les plus rares dans un effort communs, en effet pour accéder aux meilleurs pokémons il ne suffisait pas seulement de se déplacer en bas de sa rue ou de rester à sa fenêtre mais d’être en contact par les réseaux sociaux  pour communiquer sur les endroits de la ville où étaient apparus ces derniers. Un utilisateur pouvait se retrouver à traverser tout Paris pour retrouver à un lieu spécifique de nombreux joueurs qui cherchaient à capturer le fameux pokémon.

 

La communauté et les tendances comme moteurs

 

Ce mouvement apparu avec Pokemon Go est le reflet d’une société ultra connecté qui partage et interagit en permanence entre ses membres. C’est pourquoi les réseaux sociaux jouent eux aussi un grand rôle dans la sensibilisation à l’alimentation chez les jeunes.

Les tendances du moment sont tout de suite relayé et aussi exacerbés sur des réseaux sociaux comme Instagram par exemple, où les comptes autour de thèmes Fitness et Lifestyle sont particulièrement populaires aujourd’hui. Ils promeuvent un  mode de vie fait de sport et de régime alimentaire adapté de manière précise aux besoins de notre corps. Les jeunes sont de manière générale très influençables surtout sur un médias où leurs idoles peuvent leur parler en direct. Ces comptes sont des sources d’inspirations pour des milliers d’enfants à faire attention à son corps et leur donner envie de faire du sport par exemple. Cependant on peut aussi facilement imaginer de nombreuses dérives et effets négatifs à cette culture de l’image qui vient proposer une vision souvent illusoires ou modifiés de la réalité qui peut créer un nouveau stress et mal être chez les jeunes cherchant toujours a parfaire leur image.

source: nike

source: nike

Cependant il faut aussi en retenir l’importance de la communauté pour influer et orienter les préoccupations des jeunes et avec des applications fitness, comme Nike Running. Elles permettent de partager sur les réseaux sociaux nos efforts et de rejoindre de nouvelles communautés car le principal moteur pour prendre soin de son alimentation et corps, après avoir été introduit au sujet, est la motivation.  

 

Si l’on a vu dans un premier temps que les campagnes du gouvernement ne semble pas efficace au premier regard c’est qu’il faut voir l’apport du numérique aux médias et acteurs classiques, qui vient consolider et apporter une nouvelle manière de parler aux jeunes qui aujourd’hui les touchent plus et qui est présente au quotidien avec eux.

 

sujet traité dans le cas du cours de revue de veille.

Article rédigé par Doriane Caradeux, Alexandre Guyochet, et Launay Marc, étudiants de 3e année de bachelor design d’interactivité à l’Ecole de design Nantes Atlantique.

Informations sur la formation : https://www.lecolededesign.com/formations/orientation/annees-2-et-3-design-d-interactivite-32

Page Facebook de la promotion : https://www.facebook.com/InterDsgn

Partager cet article

Articles liés

212 vues
https://pixabay.com/fr/pokemon-jeux-num%C3%A9riques-1543556/
Sources de motivation à l’exercice physique...juin 25, 2018 par Doriane CARADEUX
176 vues
La solitude chez les Personnes âgéesjuin 24, 2018 par Yi FEI
342 vues
89_1079_open_data_large
L’open data, le web 3.0 ?février 26, 2018 par Armand LEMAITRE

Articles Populaires

Laisser un commentaire