La communication du harcèlement scolaire

Métiers
Programmes

Le harcèlement scolaire est une thématique qui fait aujourd’hui grand bruit, et cela a été amplifié avec la sortie et le succès de la série Netflix “13 reasons why”. Ce phénomène est enfin mis en lumière.
Mais qu’est ce que le harcèlement scolaire ?

harcelement-scolaire

Cette pratique se caractérise par trois points principaux, premièrement la violence, qui mène à un rapport de domination entre élèves. Secondement, la répétitivité, le harcèlement dure dans le temps, et enfin, l’isolement, la victime est mise à part.

Le harcèlement de nos jours n’est plus uniquement centralisé dans le cadre scolaire, en effet, avec les réseaux sociaux, il continue aussi au domicile des élèves harcelés, jusqu’à imprégner leur quotidien et leurs habitudes.
En 2013 55% des enfants de 6 à 18 ans ont répondu oui à la question « je peux être harcelé ou ennuyé par d’autres enfants ou jeunes » selon une enquête Droits de l’enfant mené par TNS Sofres.

Nous commençons donc à comprendre les rouages du harcèlement scolaire, ainsi que la souffrance des jeunes qui en sont victimes, et cela soulève de nombreuses questions notamment celle ci : Que pouvons nous faire, et comment agir contre le harcèlement ?

A cette question, de nombreux organismes ont tenté de répondre, par des moyens divers et variés. Nous avons pu regrouper un florilège des actions menées contre le harcèlement que nous allons décortiquer.
En premier lieu, nous avons différencié différents acteurs, prenant des mesures par rapport à cette cause, tel que le gouvernement ou les écoles.

Le gouvernement s’implique via sa campagne “Non au Harcèlement”. Le site est une plateforme présentant un courte vidéo, mais aussi des moyens de relayer la campagne via des filtres utilisables sur les réseaux sociaux. Les nombreuses ressources proposent un contenu plutôt intéressant, avec des paroles d’expert, des vidéos et affiches primées. La partie “que faire?” offre une diversité de point de vue pertinente. En effet, la diminution du harcèlement scolaire passe par une empathie plus grande, cette multitude de points de vue permet de se mettre à la place de l’autre si on le souhaite, et de trouver sa place dans ce phénomène. Il est important de noter que des solutions sont proposées pour chaque palier du système scolaire.
La campagne se poursuit avec un numéro vert permettant d’agir concrètement, et éventuellement se confier en cas de problème.

Le bémol de cette campagne est peut être un manque de visibilité .
A l’école, des temps de parole sont mis en place, et la création de vidéos de prévention contre le harcèlement est de plus en plus courante. Des interventions ont lieu, faites par des policiers ou gendarmes.
Sur la plateforme Youtube, certains créateurs de contenu se penchent sur le harcèlement scolaire de façon à démocratiser la parole sur ce phénomène, d’expliquer leur vécu, de proposer des solutions ou un soutien en parlant de ce qu’ils ont traversé. Ces personnes plus proches des personnes touchées, ont un langage qui peut être adapté pour en parler. De plus, les utilisateurs de Youtube et leur public sont majoritairement des jeunes . 77% du public se situe entre 12 et 19 ans.

stopit-2-0-coming-spring-largejpg-9fcba6d8f8fc67b3

Dans le domaine de la tech, plusieurs applications et services existent, notamment STOPit. Cette application propose de reporter anonymement des faits, car les personnes qui sont témoins de harcèlement ne peuvent pas forcément reporter les faits sans subir de conséquences. Tous les faits abusifs peuvent être reportés, via des captures d’écran par exemple. Cette application est intéressante, cependant il est possible que les reports ne soient pas toujours pertinent et si les réels reports sont noyés sous des faux, il risque d’être compliqué de faire le tri. De plus les “preuves” sont transférées au responsable de l’école, et il faut que cela engendre une action. L’objectif est de rendre l’environnement scolaire moins agressif et plus joyeux.

Bully button propose sensiblement ce genre de choses, avec des fonctionnalités pour enregistrer du son directement et envoyer ces enregistrements . De plus il est possible de contacter des proches.
Le point intéressant concernant ces 2 applications est le fait qu’elles peuvent être utilisées au quotidien, car le harcèlement aujourd’hui prend place même au domicile des jeunes, ce genre d’application permet d’avoir un moyen sur son téléphone qui est toujours accessible en cas de problème.

Pour conclure, nous avons pu remarquer de gros efforts mis en oeuvre pour diminuer le harcèlement scolaire, et une réelle envie de proposer des solutions. Durablement, trouver des moyens de favoriser l’empathie entre les jeunes pourrait être un moyen efficace pour arriver à créer un environnement scolaire plus confortable. L’important est que cela soit mis en lumière et ne puisse plus avoir lieu à l’abri des yeux de tous. Les solutions proposées, qu’elles soient numériques ou non, permettent d’accroître cette visibilité et prennent part à un processus de lutte contre le harcèlement scolaire plus long.

Actuellement, la communication autour de cette pratique est très axée autour de vidéos courtes qui impactent rapidement le spectateur. Tout se joue aujourd’hui sur la sensibilisation, car chacun peut être touché par le harcèlement scolaire, en tant que parent, témoin, victime… L’important est de savoir le déceler.

Partager cet article

Articles liés

256 vues
capture-decran-2018-06-28-a-15-51-47
La sensibilisation autour de la notion de laïcit...juin 28, 2018 par Enora BULTING
325 vues
jeunes_et_sexualite_big
La Prévention Sexuelle chez les plus jeunesjuin 25, 2018 par Audrey BROUSSE
221 vues
jeunes-politique
La Transmission d’informations liées à la poli... par Fanny MAILLARD

Articles Populaires

Laisser un commentaire