L’Ascension des serious game

Métiers Veille
Programmes Interactivité

Un serious game (traduit en français par jeu sérieux) c’est quoi ? C’est un jeu qui à pour but de faire apprendre, de sensibiliser le joueur et communiquer en faisant passer un message. Ils existent sous plusieurs formes, il peut être pédagogique, publicitaire, communicatif… tout en gardant les aspects ludiques du jeu. On les trouve sous différents supports, de l’application au site web.

Il ne faut pas le confondre avec la gamification. La gamification est un service dans lequel on intègre des caractères du jeu (barre de pourcentage, objectifs, niveau, comparaison entre les joueurs…) alors qu’un serious game est bien un jeu vidéo en lui même.
enterre-moi-mon-amour-jeu-ios-arte-1

Nous avons décidez de vous présentez différents serious games. Le premier étant Enterre-moi mon amour réalisé par Arte, The Pixel Hunt et Figs. C’est un jeu sur le périple des migrants. Ce serious game vous glisse dans la peau de Majd le mari de Nour, une infirmière Syrienne. Par le biais d’un smartphone vous suivez les aventures de la jeune femme qui communique avec son mari. Vous répondez à différents messages de la jeune femme influençant ainsi ces décisions difficiles dans son voyage vers l’Europe. Ce jeu possède 19 fins différentes et nous sensibilise sur les différents dangers (qui sont d’actualité) que peuvent rencontrer les migrants.

Photo : Enterre-moi mon amour Arte, Pixel Hunt, Figs.

26754239_771758106345394_1422446040_n

Finding Home connu également sous le nom Fuir pour survivre reprend ce même principe en transformant votre téléphone en celui d’un réfugié. 

Les Serious Games utilisent l’actualité pour puiser des sujets sur lesquels il faut réfléchir. Par exemple, J’aime les patates (http://jaimelespatates.onf.ca/) nous fait réfléchir sur l’environnement. Fort McMoney, lui nous fait réfléchir sur l’écologie et le développement économique en nous plongeant dans l’industrie pétrolière.

Photo : Finding Home, Haut-Commissariat des Nations unies.


26803960_771758103012061_1815884594_n

Plusieurs formes de jeux sont utilisés comme la vidéo avec par exemple stop.diihadisme.gov qui a réalisé le jeu Toujours le choix (http://www.toujourslechoix.fr/) qui retrace le chemin de la radicalisation. Ce jeu est basé sur des vidéos qui s’enchaînent en fonction des réponses aux questions posées au joueur.

Photo : Toujours le choix, stop.diihadisme.gov

De nombreuses entreprises utilisent des serious games au sein de leur établissement. Cela permet à la fois de questionner sur des interrogations existentielles mais également de rapprocher les employés entre eux. Parfois même cela permet de remarquer des incohérences et des problèmes au sein de l’entreprise, de les faire remonter pour ensuite trouver des solutions. Le serious game est également un moyen d’apprendre. Mme Paulus a imaginé un jeu sérieux pour les étudiants de 5e et 6e année de la faculté de pharmacie de Nancy avec option officine. Les étudiants sont mis, virtuellement, derrière un comptoir de pharmacie, le but étant de les former à la bonne réaction vis-à-vis des patients. Ils peuvent ainsi mettre en pratique leurs connaissances théoriques et les développer grâce à 40 scenarii différents avant leur stage de fin d’études.

headerDe plus, l’armée américaine utilisent les jeux sérieux afin de recruter des futurs soldats (https://www.americasarmy.com/). Ce jeu sérieux est le premier serious game avec un grand budget. C’est un jeu FPS (maintenant disponible sur Steam) où le joueur apprend le fonctionnement de l’armée américaine : les entraînements, les missions, etc. Si à la fin du jeu le joueur a un bon score, l’armée américaine contact celui-ci et lui demande un rendez-vous afin de le recruter. Ce jeu a fait polémique pour cause de propagande de l’armée américaine.

Photo : Proving Grounds, US Army

D’autres part, nous pouvons remarquer que les serious games ont un effet positif sur l’équipe : la productivité, la créativité, et la collision entre les équipes et collègues sont augmentées. Par conséquence, le coût est moindre puisque l’efficacité est meilleure. Les serious games sont donc une pédagogie intéressante.

Les serious games nous proposent de nombreux sujets très variés. Dans le but de nous sensibiliser, ou de nous faire apprendre, c’est un nouveau moyen d’information. Peut-être remplacerons-t-il bientôt les campagnes de préventions ?

Revue de veille du 25/10/17 par les étudiants du bachelor design d’interactivité 2e année – groupe I2A animée par Florent MICHEL.  Synthèse rédigée par Raphaëlle Gorenbouh, Aurélie Care et Virginie Souffoy.

Pour plus d’information sur la formation :
Facebook  https://www.facebook.com/interdsgn
Twitter : https://twitter.com/interdsgn
Chaine Vimeo : https://vimeo.com/channels/interdsgn
Partager cet article

Articles liés

Articles Populaires

Laisser un commentaire