L’art de la narration dans le jeu vidéo

Métiers
Programmes game

La narration devient de plus en plus importante dans l’univers des jeux alors que les supports continuent à évoluer.

 

La narration dans les jeux vidéos d’aujourd’hui est un défi de taille. Le jeu The Last of Us, acclamé par la critique, fameux titre de Naughty Dog, révèle une histoire captivante et présente un développement du caractère des personnages et présente des niveaux d’émotions rarement vus dans le milieu du jeu vidéo.

Et ce n’est pas le seul blockbuster à se focaliser sur la narration. La trilogie des Mass Effect concentre son attention sur l’histoire où le choix de joueur est la clé du jeu, et Skyrim abonde de d’éléments, une vraie richesse au niveau narratif, notamment grâce à un panel de quêtes secondaires englobant le joueur dans un vaste monde ouvert. De nombreux autres titres tel que The Stanley Parable et Gone Home poussent les frontières de la narration dans les jeux.

Mais tous les jeux ne se concentrent pas sur la narration, prenez Minecraft par exemple : la traduction même du titre équivaut à construisez selon votre imaginaire, plutôt que de mener les joueurs sur un chemin tout tracé en décrivant les alentours.

 

Skyrim ( 2011)

Skyrim ( 2011)

Néanmoins, l’importance de la narration dans le milieu du jeu vidéo fait son chemin.

Aujourd’hui, les histoires dans les jeux sont racontées de diverses manières différentes. Depuis les structures de narration riches d’Uncharted et The Last of Us, l’accroche des gros RPGs comme Skyrim ou Mass Effect, ou encore le genre plus mineur du Telltale, une pléthore de méthodes de narration ont émergé.

Pendant que la télévision et le cinéma se focalisent sur les personnages et l’intrigue, glissant de A à B rapidement, les jeux sont tout d’abord centrés sur le gameplay, et celui-ci est un vecteur immersif dans l’expérience de jeu. Là où d’autres médiums suppriment des scènes, par exemple en allant du bas d’une montage vers son sommet, les joueurs sont plus souvent confrontés à une longue randonnée !

Cela a un sérieux impact sur le rythme de l’histoire racontée. Imaginez si, au beau milieu de Star Wars, vous devriez assister à une séquence de 30 minutes d’exploration et de combats aléatoires avec des stormtroopers. La nature interactive des jeux vidéos change la manière dont la narration est exposée, en conséquence les outils des scénaristes et leurs compétences sont très différentes du cinéma ou des médiums où les ellipses sont plus fréquentes.

Nero (2016)

Nero (2016)

Alberto Belli, co-fondateur du studio Storm in a Teacup, auteur de Nero, explique que les défis majeurs des scénaristes du titre sorti en 2016 étaient d’adapter la narration à l’environnement de jeu et les émotions que les personnages devaient transmettre.

« Lorsque vous devez construire un jeu autour de la narration et non vis versa, on comprend assez vite pourquoi la narration est un bonus dans la plupart des jeux récents. Dans les jeux comme Nero le plus grand challenge était de lier environnement et narration.” -A. Belli

Raconter de bonnes histoires est un travail difficile, c’est un métier, et comme tout métier, il doit être pratiqué et aiguisé. Il est difficile d’être vraiment bon à raconter des histoires quand la façon dont vous le dites change constamment en dessous de vous. Pas impossible, juste dur. »

Compte tenu du vaste tableau de genres et de techniques, y a t-il une méthode mieux qu’une autre pour raconter des histoires dans les jeux vidéos? Où cela dépend t-il simplement du jeu et de sa durée?

 

Mass Effect 2 ( 2010)

Mass Effect 2 ( 2010)

L’un des problèmes qui se pose dans de nombreux jeux modernes est la possibilité de sauvegarder et simplement de recharger le jeu. Par exemple, bien que la trilogie Mass Effect offre de nombreuses décisions importantes, notamment dans les scènes de fin de Mass Effect 2, il est souvent tentant pour les joueurs de s’auto-saboter en recommençant à partir d’un checkpoint, en éliminant les tensions et en réduisant alors les enjeux.

La raison pour laquelle les films vous attirent plus émotionnellement, c’est que même si vous savez que c’est un film, une fois qu’un personnage fait quelque chose, et qu’il meurt, il n’y a pas de bouton Retour Arrière. Ce personnage est mort. Point. Et donc vous êtes émotionnellement attaché à celui-ci.

Malgré les difficultés de certains jeux de mécaniques classiques comme dans les plus grands titres triple-A, avec un gameplay souvent linéaire, le rôle de la narration dans les jeux devient de plus en plus important, et nous continuerons à voir des changements au cours des prochaines années. De plus en plus de développeurs prendront des risques, ou au moins réaliseront que certaines croyances populaires ne sont pas aussi valables qu’autrefois – car le jeu imprègne la culture populaire et devient un support plus accepté.

 

Sources :

http://theconversation.com/explainer-the-art-of-video-game-writing-60376

https://www.theguardian.com/technology/2016/jan/10/video-game-makers-meg-jayanth-80-days

http://www.develop-online.net/analysis/analysis-working-the-narrative/0234495

Partager cet article

Articles liés

318 vues
Dragon Ball FighterZ
Dragon Ball FighterZfévrier 14, 2018 par Jordan NGUYEN
635 vues
l-addiction-au-jeu-video-reconnue-comme-maladie-l-esa-s-oppose-a5dfa411__830_470
L’addiction aux jeux vidéo, un débat d&rsq...janvier 11, 2018 par Hélène DE GUIBERT
532 vues
L’art de la narration dans le jeu vidéo par Paul MINVIELLE

Articles Populaires

Laisser un commentaire