La dématérialisation

Métiers InteractivitéVeille
Programmes Interactivité

La dématérialisation pour une société consiste à substituer ses documents matériels par des fichiers numériques stockés sur des supports adaptés, des ordinateurs ou des serveurs informatiques.

La dématérialisation est un processus global qui peut prendre plusieurs aspects. Intéressons-nous d’abord au cas de l’Estonie qui est connu pour être la figure de proue de la dématérialisation en Europe.

Depuis les élections municipales de 2005, le pays mérite bien son surnom de « e-Estonie » en matière politique. Le vote électronique a été introduit à cette date. « De 5,5 % lors des législatives de 2007 à 15,8 % lors des dernières municipales, les Estoniens sont désormais accoutumés à cette pratique », remarque Manuel J. Kripp, qui dirige un cercle de réflexion autrichien consacré au vote électronique.

513068403_0

D’autres pays pourraient être intéressés par des alternatives aux votes traditionnels et adopter le vote par téléphone. « Cela peut intéresser certains pays africains ou d’Asie du Sud-Est. Des pays où le taux de pénétration d’Internet est bien moins élevé que celui des téléphones portables », estime Kripp.

Dans un tout autre domaine, on peut citer l’exemple de la bibliothèqueèque publique de Boston, détentrice de plus de 200 000 vinyles.

Il y a peu, cette collection d’archives sonores était encore stockée dans les sous-sols de la bibliothèque. Les enregistrements vont bientôt être transférés à Internet Archive, référence mondiale en termes d’archivage web, pour être cataloguer et numériser pour les rendre accessibles au public.

Mais au-delà de la numérisation des informations, il s’agit pour la dématérialisation d’envisager des usages nouveaux, permettant d’étendre les capacités des hommes. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les recherches sur les bras haptiques.

La réalité virtuelle a connu de grandes avancées en matière de fidélité visuelle et auditive au fil des ans, mais l’un des cinq sens limite encore l’immersion : le toucher. Le bras haptique est le dispositif a retour de force professionnel le plus largement déployé de l’industrie. En effet, il est utilisé dans la recherche, la modélisation 3D, et plus encore. Il permet aux utilisateurs de sculpter librement de l’argile, d’améliorer les simulations scientifiques ou médicales, d’accroître la productivité de la formation interactive et de manœuvrer facilement des composants mécaniques pour produire des designs de qualité plus élevée.rc3a9alitc3a9_virtuelle-068

Le centre Clarté et le constructeur automobile Renault ont développé un dispositif capable de fournir un retour haptique réaliste dans le cadre de l’évaluation de la qualité perçue d’un habitacle de voiture. Il s’appuie sur un robot collaboratif qui adapte la surface présentée à l’utilisateur en fonction de la zone de l’environnement virtuel qu’il touche.

 

Sources

https://b13bis.wordpress.com/materiel/utilisation-du-materiel/

https://www.usine-digitale.fr/article/toucher-des-objets-dans-un-monde-virtuel-renault-et-clarte-y-travaillent-avec-un-robot-collaboratif.N584373

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/03/04/l-estonie-paradis-du-vote-electronique_1488593_651865.html

 

 

Partager cet article

Articles liés

52 vues
Gant retour d'effort HaptX par AxonVR pour la réalité virtuelle
Retour d’effort haptique et tactilejanvier 16, 2019 par Victor PÉROUSE
173 vues
fun-theory-e1459440343480
Le Numérique et la Villedécembre 22, 2018 par Julie THIERRY
155 vues
IDÉATION CHEZ PASOdécembre 12, 2018 par Simon HEURTEBISE

Articles Populaires

Laisser un commentaire