Les véhicules connectés

Métiers Interactivité
Programmes Interactivité

Article publié par Mélodie Gléonec, Enora Bulting et Bastien Hervé lors de la revue de veille du Bachelor interactivité de 2ème années.

1- Qu’est qu’un véhicule connecté ?

Un véhicule connecté est un véhicule automobile doté de technologies lui permettant d’échanger en continu des données avec son environnement.

Un véhicule connecté peut échanger des données avec des centres de services automobiles spécialisés, avec des systèmes de géolocalisation, avec d’autres véhicules ou encore avec divers dispositifs de l’infrastructure routière.

Les utilisations de base de ce genre de véhicules peuvent être: le GPS/ la maintenance/ la détection des accidents/la détection des piétons et la connection à un smartphone.

18425660_1365229620222566_1565013510_n

5 chiffres importants pour comprendre le marché du véhicule connecté:

  • 40 milliards d’euros, le chiffre d’affaires que génèrera en 2018 le marché du véhicule connecté
  • 5 niveaux, c’est le nombre d’étapes pour arriver au véhicule autonome. (estimation de l’ensemble de l’industrie automobile)
  • 78 millions de véhicules connectés qui seront commercialisés dans le monde en 2018
  • 2 segments technologiques qui profiteront du boom de cette technologie: la sécurité et l’aide à la conduite
  • 3eme marché mondial en terme de croissance, derrière le marché des tablettes et smartphones

 

Quelques Voitures qui utilisent ces technologies

Actuellement nous pouvons trouver sur le marché plusieurs véhicules connectés tels que la BMW i ConnectedDrive, une voiture BMW électrique et connectée. Une application correspondant à la BMW nommée BMW connected permet ici de simplifier la vie de l’utilisateur.

Peugeot connect apps permet également de connecté sa voiture Peugeot. Leurs différents systèmes connectés sont :

  • Connect Apps, un écran connecté dans la voiture qui propose plusieurs applications, notamment GPS
  • Peugeot connect SOS et Assistant: qui suivent l’état de la voiture et vous aident à alerter en cas de problèmes
  • Mirror screen : qui vous permet de dupliquer l’écran de votre téléphone sur votre écran de voiture accompagné d’un système de reconnaissance vocale afin d’éviter l’utilisation de celui-ci et ainsi garantir plus de sécurité.

Cependant tout le monde n’a pas les moyens de s’acheter une voiture connectée, d’autres solutions existent donc, tel que les boitiers connectés, qui se connectent à la voiture via la prise diagnostique et qui sont reliés à une application.

Par exemple le boitier Xee a une application qui permet de :

  • contrôler sa voiture à distance (localisation gps, verrouillage des portes, niveau de carburant…)
  • envoyer un sos en cas de problème
  • déclencher une alerte effraction
  • déclencher une alerte phares connectés

18362477_1365229743555887_245461380_o

Mais BMW a également lancé son modèle du futur: BMW-i inside future

La pièce maîtresse de ce concept est son tableau de bord duquel BMW supprime tout bouton ou commande physiques pour les remplacer par des touches holographiques, une technologie appelée HaloActiv Touch. Il s’agit d’une sorte d’écran tactile disposé au niveau du tableau de bord et du pare-brise. Pour démarrer il suffit d’appuyer sur un bouton “start” qui apparait dans les airs. Le système de la voiture géolocalise le doigt du conducteur et une mini-caméra est également disposée à droite dans le véhicule.

Une fois enclenché le système HaloActiv Touch donne accès à bon nombre de services connectés.

Il récupère aussi des datas en ce qui concerne notre état moral afin de proposer le meilleur trajet possible à l’usager (meilleur parcours, ambiance, ce que vous pouvez trouver d’utile sur votre route, un e-commerce…)

18361466_1365229616889233_845661606_n

Toyota aussi a sa vision futuriste de la voiture connectée avec Toyota Concept-i 2017

Une voiture conçue pour être intelligente, amicale et utile.

Intelligente car elle apprend et devient plus intelligente, on peut ainsi créer lien avec la voiture qui nous connaît et anticipe pour nous.

Amicale car ses designers ont créé un espace immersif et une communication simplifiée avec la voiture basée sur l’expérience humaine grâce à l’AI “Yui” (qui se déplace autour de l’usager, en utilisant la lumière, le son et le toucher pour communiquer des informations critiques.) Le but ultime ici est que la voiture et le conducteur deviennent coéquipiers.

Ainsi la voiture va mesurer les émotions du conducteur pour améliorer ses conditions, en effet, grâce à des capteurs biométriques dans toute la voiture, Concept-i peut détecter ce que vous ressentez. Cette information est ensuite analysée par l’IA de la voiture. C’est alors que les fonctionnalités automatiques entrent en jeu. Disons, par exemple, que vous vous sentez triste; L’IA analysera votre émotion, fera une recommandation et, si nécessaire, prendra le contrôle et vous conduira en toute sécurité à votre destination. Ainsi, la sécurité et la protection sont un avantage majeur de cette relation. En vous connaissant mieux, Concept-i peut vous aider à mieux vous protéger.

18379298_1365229823555879_162348920_o

2 – Le véhicule autonome voiture du futur ?

La voiture du futur sera en communication permanente avec son environnement, avec d’autres véhicules et avec le domicile. Les véhicules pourront par exemple signaler un véhicule prioritaire ou même avertir d’une plaque de verglas tour les conducteurs aux alentours. Une telle évolution ouvre un formidable potentiel de croissance pour les constructeurs automobiles. Dans la voiture autonome les passagers pourront lire, regarder des vidéos, participer à des réunions ou même organiser des fêtes.

https://www.youtube.com/watch?v=sDkett6QE60

Qu’est-ce qu’un véhicule autonome ?

Un véhicule est dit autonome lorsqu’il est apte à rouer, sur une route ouverte, sans l’intervention d’un conducteur. On parle aussi de véhicule « semi-autonome » lorsqu’il dispose de différents systèmes d’aide à la conduite automatisés ou de système de stationnement automatisé.

Le véhicule autonome est un véhicule standard équipé de capteurs numériques (caméras, radars, sonars, lidars, etc).  Toutes les données de ces capteurs sont transmises et traitées par des processeurs et des logiciels.  Ceux-ci reconstituent alors la situation routière en 3D par reconnaissance de formes et décident grâce à l’intelligence artificielle des actions à réaliser.

L’industrie automobile estime qu’il y a 5 niveaux pour arriver au véhicule entièrement autonome. Les véhicules de niveau 1 et 2 ne font qu’informer ou superviser le conducteur. Le niveau 3 permet au conducteur de lever les pieds de l’accélérateur et les mains du volant. Et enfin les véhicules de niveaux 4 et 5 sont des véhicules autonomes sur l’autoroute ou complètement autonomes.

http://www.francetvinfo.fr/economie/automobile/salon-de-lautomobile-la-voiture-autonome-a-l-essai_1852463.html

18361211_1424825420894093_1069992325_n

Une course pour les acteurs automobiles

Si la voiture totalement autonome n’est pas attendue avant 2025, on pense que les véhicules à conduite automatisée représenteront tout de même près de 12% des ventes mondiales en 2035 ! De nombreux acteurs de l’automobile se lancent dans la commercialisation de voitures automatisées. Mais ils ne s’arrêtent pas là et montrent leur intention de développement dans les technologies de conduite autonome et d’intelligence artificielle.

Sédric de Volkswagen, la Google car ou encore la BMW Vison Next 100 sont autant de concept car sortis par les acteurs de l’automobile. Sédric est un concept car épuré de tout élément de conduite il est spacieux et propose des contenus multimédias pour se divertir durant les trajets. La voiture se commande grâce à un bouton unique et elle peut communiquer avec ses  passagers. La Google car peut se conduire manuellement ou automatiquement elle a déjà l’autorisation de circuler dans certains Etats américains.

https://youtu.be/1VNoVygEDDI

Le salon Equip auto en octobre à Paris prévoit de construire une route en asphalte de 200 mètres avec 5 voitures autonomes qui interagiront avec des feux tricolores, une zone de travaux et autres obstacles.

Les visiteurs pourront suivre les échangent d’information à l’intérieur des voitures, sur un écran géant et d’une application.

Les avantages de la voiture autonome

L’homme est responsable des accidents dans 90% des cas, selon le cabinet KPMG à voiture autonome permettrait de réduire les accidents de 80% d’ici 2040.  Les voitures autonomes ont pour objectif de prévenir les accidents dans les angles morts, de réduire le stress et l’angoisse de certains chauffeurs dans des embouteillages et se reposer pendant le trajet. Les autorités estiment que l’arrivée du véhicule autonome favorisera une circulation plus fluide, plus sûre et moins polluante. Les automobilistes eux restent plus en méfiants, ils craignent de perdre le plaisir de conduire et de ne plus contrôler la voiture.

18308780_1424825424227426_673810803_n

3-Problèmes et limites

Avec l’apparition de toutes ces nouvelles voitures de nouveaux problèmes émergent également.

Premièrement L’intelligence Artificielle

De nombreuses questions ce posent quant à son sujet, existe il des lois la concernant ? quand est il de l’assurance ? Et tout cela pose évidemment des questions sur le plan moral et éthique.

Aujourd’hui, aucune lois officielle n’est encore écrite hormis les trois lois de la robotique, formulées par l’écrivain de science fiction Isaac Asimov. 

un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger ;

un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ;

un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

De nombreuses questions se posent alors. Comment réagirais une machine face à une situation compliquée ? Qui sauvera t-elle ? Qui écoutera t-elle ?

Des scientifiques du MIT Media lab se sont penchés là dessus par l’intermédiaire d’un test en ligne. C’est une étude sur l’éthique des machines autonomes, notamment la voiture. Le test nous présente des dilemmes moraux que pourrait avoir à faire une machines intelligentes. En tant qu’observateur externe, vous jugez quel résultat vous semble le plus acceptable.

Une étude intéressante qui montre que la question de l’intelligence artificielle est très légitime. Quelle limite lui fixer ?

jeux

http://moralmachine.mit.edu/hl/fr

Deuxièmement, les problèmes de piratages

Dans le dernier Fast and Furious, une scènes impressionnantes montre les acteurs en train de pirater des centaines de voitures en même temps et cela par l’intermédiaire d’un seul ordinateur portable.

Irréaliste ? Peut-être pas totalement…

En effet plusieurs cas de piratage de voiture connecté ont eu lieu.

1 – En 2011, une équipe de chercheurs des universités de Washington et de Californie (à San Diego) avait réussi à entrer dans le système d’une berline de gamme moyenne en installant une application sur le smartphone connecté au véhicule.

2 – En 2015, l’agence DARPA du département de la Défense des États-Unis montrait qu’elle était capable de prendre à distance le contrôle du système connecté OnStar d’une Chevrolet Impala de General Motors. En reprogrammant le système embarqué de la voiture, la DARPA parvenait à faire fonctionner les essuie-glaces, donner un coup de klaxon et même contrôler les freins et l’accélérateur.

Le lendemain de la démonstration, le sénateur démocrate américain Ed Markey publiait le rapport « Tracking & Hacking: Security & Privacy Gaps Put American Drivers at Risk » où il affirmait qu’il y avait des failles de sécurité dans « presque 100 % des véhicules connectés » du marché. Lorsqu’ils ne passent pas par des virus installés sur les smartphones connectés aux voitures, les pirates peuvent ainsi entrer dans le système via Bluetooth, via les systèmes d’assistance à distance ou encore via un Wi-Fi vérolé.

3 –En juillet 2015, le journaliste Andy Greenberg du site Wired se prêtait à un jeu dangereux avec les chercheurs Charlie Miller et Chris Valasek, spécialiste de la cybersécurité des voitures. Alors qu’il roulait à bord d’une Jeep Cherokee à 70 km/h, le journaliste a vu, sans qu’il ne touche au tableau de bord, la soufflerie passer en mode froid, la radio changer de station et les essuie-glaces s’agiter. Puis les visages de Charlie Miller et Chris Valasek se sont affichés sur l’écran central de la voiture. À plus de 16 km de là, les deux hommes avaient pris le contrôle de la Jeep depuis leur ordinateur portable. Et ils sont allés jusqu’à couper les freins d’Andy Greenberg, impuissant au volant de son SUV qui a fini dans le fossé.

Cette fois-ci, les hackers avaient réussi à prendre le contrôle de l’unité de contrôle électronique (ECU) en passant par le système multimédia Uconnect qui équipe les voitures de la flotte Chrysler (Jeep, Fiat, Alfa Romeo, Lancia).

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=MK0SrxBC1xs

4 – 19 septembre 2016. Les chercheurs chinois du Keen Security Lab ont publié une vidéo où ils parviennent à pirater un Model S de chez Tesla aussi bien en mode parking qu’en circulation. Et notamment à freiner , à faible vitesse, alors que le conducteur n’a plus les pieds sur les pédales. « Toutes ces attaques ont été réalisées à distance et sans modifier physiquement la voiture », assurent les chercheurs.

La plupart de tous ces piratages sont des expériences menées par des chercheurs dans le but de construire des véhicules plus sur. Mais l’on peut facilement imaginer des personnes qui seraient mal intentionnées pouvoir faire la même choses.

Heureusement, les constructeurs actualisent et procèdent à des mise à jour de leurs logiciel régulièrement pour empêcher ce genre de problèmes, mais cela ne l’écarte entièrement.

Sources :

Véhicules connectés

Site officiel de Toyota. « Introducing Toyota Concept-i », présentation officielle de la firme, 2017.

https://www.toyota.com/concept-i/

Site Mobilitytechgreen. Alexandre Fournier « Voitures connectées, un marché en pleine croissance », 30 septembre 2017

https://www.mobilitytechgreen.com/voitures-connectees-marche-en-forte-croissance/

Site officiel de Peugeot. « Peugeot Connect Apps », présentation officielle de la firme.

http://www.peugeot.com/fr/technologie/services-connectes/peugeot-connect-apps

Site officiel de Xee, page d’accueil, présentation du produit.

http://www.xee.com/

Le luxe est vivant, « L’oeil de soon soon soon, vers des automobiles de plus en plus intelligentes », 27 janvier 2017

http://www.leluxeestvivant.com/leblog/2017/27/1/lil-de-soon-soon-soon-vers-des-automobiles-de-plus-en-plus-intelligentes

Site du huffingtonpost, Gregory Rozieres « Le concept Car de BMW, « i Inside Future », présenté au CES 2017 est très, très conceptuel », 5 janvier 2017

http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/05/le-concept-car-de-bmw-i-inside-future-presente-au-ces-2017-e/

Les numériques, Erick Fontaine « CES 2017 – BMW dévoile l’avenir avec son concept-car i Inside Future » 5 janvier 2017

http://www.lesnumeriques.com/voiture/ces-2017-bmw-devoile-avenir-avec-son-concept-i-inside-future-n59353.html

Toyota Concept-i Official Trailer – CES 2017 / IGN / 1min / 4 janvier 2017 – Présentation officielle du concept car Toyota.

https://www.youtube.com/watch?v=QEpZxE9E-6U

Véhicules autonomes

Auto infos, Les Français méfiants vis-à-vis du véhicule connecté et autonome, Alice THUOT, 21/03/2017, http://auto-infos.fr/Les-Francais-encore-mefiants-vis-a,9595, 21/04/2017

WAYMO, https://waymo.com/, 21/04/2017

Découvrez Sedric, le concept-car de Volkswagen, Laurent David, 09/03/2017, http://www.objetconnecte.net/sedric-volkswagen-concep-car-0903/ , 21/04/207

Auto infos, Bosch dresse le portrait du véhicule connecté à l’horizon 2025, Christophe CARIGNANO, 21/04/2017,http://auto-infos.fr/Bosch-dresse-le-portrait-du,9741 , 22/04/2017


L’usine digitale, Le véhicule connecté en cinq chiffres, Pauline Ducamp, 21/06/2015, http://www.usine-digitale.fr/article/le-vehicule-connecte-en-cinq-chiffres.N337687, 21/04/2017

Gentside, BMW Vision Next 100 : la voiture du futur est déjà là, Guichaoua Virginie, 11/03/2017, http://www.gentside.com/voiture/bmw-vision-next-100-la-voiture-du-futur-est-deja-la_art74000.html, 21/04/2017

Objectconnecte, La voiture autonome : le véhicule du futur, Renaud 17 janvier 2017

http://www.objetconnecte.net/dossier-voiture-autonome/ , 21/04/2017

Problèmes et limites

  • Planet.fr, Voitures connectées : attention danger, URL: http://www.planet.fr/magazine-auto-voitures-connectees-attention-danger.925563.1501.html

 

Partager cet article

Articles liés

3552 vues
wide-open
Capture de mouvements et usagesjuin 30, 2017 par Juliette PAUGAM
351 vues
lobby_fonctions_draw
Les objets connectées et la domotiquejuin 29, 2017 par Pierre PHILOUZE
327 vues
L'une d'elles
Les serious game par Chloé BIGORRE

Articles Populaires

Laisser un commentaire