Les objets connectés dans la santé

Métiers InteractivitéVeille
Programmes Interactivité

Cet article est une synthèse de la revue de veille du 30 novembre 2016, réalisée par Emma Boileau, Anne-Camille Hamelin et Lewis Dingley.

Les objets connectés appliqués au domaine de la santé sont de plus en plus présents dans la société actuelle. Ces objets sont là pour améliorer notre quotidien, mais aussi notre manière d’aborder notre propre santé.

Avec l’apparition de tous ces objets variés, l’envie de suivre son bien-être et sa santé devient presque un jeu. Des gadgets, allant d’une application à la technologie de pointe, restent utiles aujourd’hui, mais indispensables à la vie de demain.

 


Lentille de contact pour diabétique


cover-r4x3w1000-57df63830b6c9-lentille

Les patients diabétiques doivent très régulièrement mesurer leurs taux de sucre dans le sang (la Glycémie) afin de s’injecter la bonne dose d’insuline (hormone qui permet de faire  baisser la glycémie). Il existe déjà des capteurs de glycémie sous-cutanée qui permettent de voir l’évolution de sa glycémie en direct. Ils restent contraignants, étant donné qu’il faut les changer régulièrement. Il est possible de coupler un tel capteur avec une pompe à insuline afin de réguler la glycémie du patient en direct.

Un projet de lentille connectée qui permettrait de suivre la glycémie d’un patient diabétique en direct est en cours de développement par Google et Novartis. Ces lentilles auraient le même rôle qu’un capteur de glycémie sous-cutané.

Ces lentilles seraient équipées d’un capteur qui calculerait la glycémie dans les larmes. Elles possèderaient également une antenne sans fil permettant de transmettre ces mesures à un appareil connecté (smartphone, tablette ou ordinateur), de plus elles abriteraient un dispositif de micro LED qui alerterait le patient lorsque sa glycémie le met en danger.

Source:  https://www.sciencesetavenir.fr/sante/lentille-de-contact-pour-diabetique-par-google-une-vraie-bonne-idee_18289

 


Dodow


Dodow est une lampe connectée dans le domaine de la santé qui aide les insomniaques à retrouver le sommeil. Certains créateurs du concept sont issus de l’École de Design Nantes Atlantique. Pour découvrir son fonctionnement, on vous laisse découvrir la vidéo de présentation assez ironique.

 


Anti-Snore wearable


Le bracelet anti-ronflement

Une société a développé un brassard anti-ronflement, sobrement baptisé Anti-Snore Wearable. Une campagne Kickstarter vient d’être lancée pour financer ce projet. Ce brassard connecté est développé par l’entreprise hollandaise Sleep.ai.

16788225_1443485915663138_1026656748_n

C’est un brassard qui envoie des vibrations sur notre biceps lorsqu’il détecte un grincement de dents ou un ronflement de la personne qui le porte. Ce brassard est relié à l’application mobile qui est déjà disponible sur Google Play et Apple Store. Cette application permet de détecter les facteurs du ronflement (cigarette, alcool, ou médicaments).

16788030_1443485908996472_848356939_n

C’est un projet en cours, il existe, mais il n’est pas commercialisé. Il devait sortir en juin 2017, mais le projet a été abandonné, faute de financement.

Source: http://www.objetconnecte.net/anti-snore-wearable-kickstarter-1511/

 


Pillo, le pilulier connecté 


 Lorsqu’on a un traitement sur une longue durée ou bien qu’on doit prendre plusieurs médicaments, il peut être parfois difficile de se rappeler de tout. Pour cela, il existe des piluliers divisés en section afin de mieux s’organiser. Cependant, pour les personnes âgées atteintes d’Alzheimer par exemple, cela ne suffit pas toujours. Ainsi des piluliers interactifs ont donc été créés, par exemple le pilulier “imedipac”. Il envoie des rappels lumineux et sonores, et des notifications sur smartphone.

La compagnie PilloHealth est allée encore plus loin avec le pilulier connecté Pillo.

Pillo est un pilulier interactif qui se présente sous la forme d’un petit robot et qui permet de gérer les traitements de toute une famille.

Pillo est équipé d’une intelligence artificielle qui lui permet de reconnaître les différents membres de la famille et ainsi lui rappeler de prendre son traitement et lui distribuer lorsque la personne passe devant Pillo. Il est également possible de lui poser des questions sur l’alimentation et la santé. Lorsque l’on arrive à la fin d’un traitement Pillo à la possibilité de le renouveler et il permet de contacter le médecin traitant en cas de problème.

Enfin il est possible de synchroniser un bracelet ou une montre connectée afin d’avoir un suivi encore plus complet.

Pillo dispose de nombreuses fonctionnalités très pertinentes qui offrent un suivi total. Néanmoins c’est un produit onéreux et, à l’exception du cadre des personnes âgées, on peut se questionner sur sa pertinence en tant qu’objet.

Source : https://pillohealth.com/

 


Fitbit


 

16780589_10206615566581650_10689387_n

Fitbit est une montre connectée dans le domaine de la santé, portée par la plupart de ses utilisateurs à n’importe quel moment de la journée. La montre mesure toutes sortes d’informations intéressantes à savoir, pour suivre sa santé personnelle.

En effet Fitbit a pour fonctionnalité principale d’être un podomètre, qui calcule et indique le nombre de pas réalisés par son utilisateur au cours de la journée. Fitbit est également conçue afin de calculer la fréquence cardiaque, la distance parcourue, le nombre de calories brûlées. De plus ce bracelet connecté peut nous donner un tas d’informations sur notre sommeil, avec par exemple nos mouvements dans notre sommeil. Certaines de ses informations sont indiquées directement sur la montre et d’autres sur l’application Fitbit à consulter sur un smartphone.

Toutes ces caractéristiques offrent un large panel de modèles de montres FitBit, elles ont chacune plus ou moins de fonctionnalités. Ainsi on a la possibilité de choisir celle qui nous correspond le mieux selon nos activités.

Source :  https://www.fitbit.com/fr

 


La salle de bain connectée


Entre la santé connectée et la maison intelligente

16805300_1443485918996471_1853603163_o

 

Le défi des firmes high-tech comme Microsoft, Google, Apple, est le smart home de la “maison intelligente”. Google se penche sur une solution : Google Home, dans lequel l’entreprise vient de déposer un brevet qui mêle la santé connectée avec la maison intelligente, dont la salle de bain connectée.

La salle de bain connectée possède de nombreux capteurs intégrés dans le mobilier qui seraient capables d’analyser l’évolution du système cardiovasculaire, nerveux, endocrinien, musculaire et tégumentaire. Par exemple on y trouve :

  • Le miroir permet de mesurer le volume sanguin en fonction des variations de la couleur de la peau, grâce à un  système de caméra incluse.
  • Le tapis permet de mesurer le rythme cardiaque avec de véritables électrocardiogrammes.
  • Le siège des toilettes permet de mesurer la pression sanguine grâce à des capteurs intégrés.
  • la baignoire, quant à elle, ferait office de capteur pour évaluer la pression sanguine et les tissus internes
  • Un radar serait également prévu pour mesurer la température de la peau, la transpiration, le rythme cardiaque

Si un capteur détecte une anomalie, un message d’alerte sera directement envoyé au médecin traitant de l’utilisateur. Cette salle de bain médicale renforcerait la démarche de prévention pour ainsi éviter certaines maladies.

Source : http://webdesobjets.fr/salle-de-bain-connectee-version-google/

 

 

Pour conclure sur le sujet des objets connectés appliqué au domaine de la santé, on notera qu’il en existe beaucoup. On en retrouve pour tous les profils, que ce soit simplement dans le but de faire attention à son hygiène de vie ou encore au quotidien en tant que produit indispensable nous accompagnant au long d’une pathologie. Le secteur des objets connectés en lien avec la santé est en plein développement et il a sa place dans notre société actuelle. Néanmoins nous avons tout de même plus de difficultés à le retrouver dans les métiers de la médecine en elle même.

 

 

 


Le questionnaire :


Pour cette veille nous avons décidé de créer un questionnaire durant sa prestation dans le but de voir jusqu’où ira la connaissance et l’imagination de nos spectateurs. Nous l’avons donc intitulé « Existant ou non ? », le but étant de deviner si l’objet présenté existe vraiment. Nous vous partageons nos résultats :

16808753_10206615734305843_1577306265_n

 

 

 

Partager cet article

Articles liés

1642 vues
wide-open
Capture de mouvements et usagesjuin 30, 2017 par Juliette PAUGAM
216 vues
lobby_fonctions_draw
Les objets connectées et la domotiquejuin 29, 2017 par Pierre PHILOUZE
222 vues
L'une d'elles
Les serious game par Chloé BIGORRE

Articles Populaires

Laisser un commentaire