Le design poétique du pays du matin calme

Métiers Veille
Programmes Abroad

La Corée du Sud est un pays apparu le 15 août 1948, auparavant sous l’emprise de l’empire du Japon. C’était donc dans un pays très jeune que j’ai fait mon séjour d’études. Jeune et pourtant, aujourd’hui très développé, d’un point de vue technologique par exemple. Cela résulte d’une croissance très rapide,  inspirée des modèles économiques de nos sociétés occidentales (États-Unis, Union Européenne) imbibés de kimchi coréen. En mêlant cette culture capitaliste à la poésie asiatique, le pays présente une vision nouvelle de la vie par un design qui lui est propre. Si l’on demande aujourd’hui à un Français ce qu’il connaît de la Corée du Sud, il répondra probablement “Samsung”. Enfin, Gangnam Style en premier, mais Samsung ensuite. Car c’est le géant coréen qui a su se démarquer très rapidement en se plaçant sur tous les terrains de l’électronique, et aujourd’hui, en proposant un smartphone considéré comme le grand rival de l’iPhone d’Apple, le Galaxy S III. De quelle manière ce smartphone peut se placer en exemple type de design coréen ? La clé, sûrement, est la poésie. Alors que les innovations du produit d’Apple se font ressentir dans l’évolution technologique, en gardant toujours (ou presque) la même interface, le dernier modèle coréen se présente, expliquent les designers, comme inspiré de la nature. Leur but était de mettre l’accent sur une interface très intuitive. “Même si les personnes apprécient l’art technologique de l’objet, nous voulions que la technologie paraisse si naturelle qu’elle en devienne presque imperceptible” Explique Jeeyeun Wang, UX designer. De cette manière, ce sont les émotions transmises à l’utilisateur qui vont le ravir plus qu’une prouesse technologique. L’interface fluide du Galaxy S III s’inspire de l’atmosphère apaisante de la Marina Bay de Singapour. Les designers ont voulu y incorporer toute la poésie que l’on retrouve lorsque l’on est face à une rivière calme, des reflets rappelant ceux des galets sous l’eau, un sound design très recherché ou encore un écran de veille ayant pour but de laisser l’imagination de l’utilisateur vagabonder. Avec des produits phares comme celui-ci, Samsung est aujourd’hui devenu un incontournable de la technologie mondiale et a su s’entourer de designers internationaux. C’est le cas par exemple du designer d’interactivité, diplômé de notre école, Jean-Christophe Naour, que j’ai eu le plaisir de rencontrer à Gangnam. Récemment embauché dans la firme, il m’a expliqué qu’il travaillait maintenant sur le concept de SmartTV, essayant d’apporter les mêmes concepts “fun” et créatifs que dans le dernier poste qu’il occupait. J’ai également visité le Samsung Delight Center où la marque expose toutes ses technologies et notamment des écrans transparents, une technologie impressionnante pour laquelle on peut déjà imaginer toute sorte d’avenir. C’est la même doctrine que le cabinet d’art numérique Everyware utilise. Travaillant en famille, le studio compte aujourd’hui plusieurs œuvres digitales, comme une fresque géante peinte à l’aide d’un paintball contrôlé par les spectateurs par le biais de SMS. Ils expliquent que la technologie bien faite et indétectable est alors comme de la magie. C’est avec ce genre de pensée qu’ils construisent et exposent toujours plus de pièces romanesques dans lesquelles ils transmettent leur créativité tout en s’amusant.

L’oeuvre d’art numérique Crowdraw par Everyware. http://everyware.kr/home/crowdraw/

Lorsque l’on me demande aujourd’hui comment sont les coréens, j’ai presque toujours la même réponse : “Ce sont des adolescents”. Parce qu’ils sont friands de tout ce qui touche au “Fun” dû à leur culture Pop. L’exemple même en est une des applications les plus téléchargées là-bas : KakaoTalk. C’est une application de messagerie instantanée et d’appel utilisant internet. La même chose que les applications Whatsapp, Viber ou même l’iMessage de l’iPhone en somme, à cela prêt que son design graphique en est aux antipodes. Alors que ces dernières adoptent l’interface type iPhone (en vert ou violet), KakaoTalk se présente dans des couleurs beaucoup plus vives, des configurations de fond d’écran ou encore, une large gamme d’émoticônes complètement délirantes.

Capture d’écran de l’application smartphone KakaoTalk.

C’est en ça que le design coréen se démarque : une approche poétique et toujours amusante. Probablement parce que c’est un pays jeune qui a eu un très bon plan de développement, ou peut-être est-ce dû à son pays limitrophe ? Mais il en est que la Corée du Sud, par le biais de sa nouvelle culture, se démarque aujourd’hui dans le monde entier.

Sources :

http://adage.com/article/global-news/gangnam-style-korea-a-pop-culture-products-powerhouse/238522/ 28/11/2012 par Wayne Arnold, article sur la culture pop coréenne.

http://www.youtube.com/watch?v=H6zAqnJiTAE&feature=player_embedded# 23/08/2012 par SamsungTomorrow, vidéo sur le design du Galaxy S III http://www.theverge.com/2012/8/24/3264763/watch-this-samsung-galaxy-s-iii-design-story 24/08/2012 par Sam Byford, article sur le Galaxy S III http://jcnaour.com/ Portfolio du designer d’interactivité Jean-Christophe Naour

http://www.thecreatorsproject.com/fr/blog/rencontrez-everyware-les-magiciens-de-lart-num%C3%A9rique-cor%C3%A9en 15/11/2012 par The creators project, article sur le studio d’art digital Everyware

http://everyware.kr/home/ Website du studio d’art digital Everyware

http://www.20minutes.fr/high-tech/1077011-2013-samsung-met-ecran-transparent-vitrine 14/01/2013 par le 20 minutes, article sur les écrans transparents de Samsung http://www.kakao.com/talk/en Website de l’application smartphone Kakaotalk

http://www.trutower.com/kakaotalk/ Article par Trutower sur l’application smartphone Kakaotalk

Partager cet article

Articles liés

Articles Populaires

Laisser un commentaire