Skip to main content
design-histoires

Le téléviseur portable P 111, Téléavia, agence Technès, Roger Tallon, France 1963 (diffusion 1965)

“ Lorsqu’un objet réussit l’adéquation de la technologie et des données sociales et culturelles, il devient un symbole  ”

(Roger Tallon Trans-design, art press, numéro spécial “ à l’heure du design ”, 1987, p. 22)

Le Portavia 111, Agence Technès, Designer Roger Tallon

La Téléavia, comme il est dit couramment pour désigner le téléviseur conçu par le designer Roger Tallon (1), a été vantée pour son dessin ovoïde, son écran teinté se prolongeant sans rupture dans la forme globale, son allure “ d’objet nomade ”, en phase avec de nouveaux modes de vie “ au ras du sol ” dans des espaces aérés et modulables. La forme sphérique prolonge la rotondité de l’indispensable tube cathodique et l’écran suit logiquement le mouvement. La forme générale découle aussi des nouvelles possibilités offertes par le plastique, matériau encore nouveau à l’époque. Un écran de polyméthacrylate de méthyle teinté (2)  couvre la façade afin de protéger de la fatigue visuelle, contribuant ainsi à une nouvelle mise en scène de l’écran, qui disparaît derrière son voile opaque lorsque la télévision est éteinte.

Dans la revue Design Industrie n° 94 (janvier-février 1969), l’objet porte le nom de Portavia 111. Il est présenté comme faisant partie d’une série d’appareils (5 séries en 9 ans) développés par l’agence Technès où travaillait Roger Tallon. En rupture avec les téléviseurs les plus courants de l’époque, conçus comme de gros meubles à poser contre un mur, il devait aussi offrir une alternative aux petits appareils portatifs importés du Japon. L’idée était de concevoir un appareil d’un poids réduit, facilement transportable, mais d’une dimension supérieure à ces produits japonais. Il était conçu pour être l’appareil idéal des résidences secondaires et arrivait bien sur un nouveau marché  favorisé par l’implantation de la deuxième chaîne :

Cet appareil a suscité l’enthousiasme d’une très grande partie du public, ainsi que des professionnels : décorateurs-ensembliers, photographes de mode, producteurs de télévision, journalistes, etc. Il a été sans conteste l’appareil le plus photographie en 1968.(Design industrie, n° 94, p. 19)

L’article souligne que le travail du designer a été jusqu’au stade final de la création des outillages et rend hommage à la marque qui a su investir dans ce qu’on appelle encore l’esthétique industrielle. En revanche, soucieuse toujours de valoriser avant tout l’entreprise et  le contexte industriel de la conception, la revue ne mentionne pas le nom du designer.

La Téléavia comme objet icône d’une époque, conçue par le créateur Roger Tallon, s’inscrira plus tard dans une certaine histoire du design construite sur les chefs d’oeuvre et les grands créateurs.

Notes :

1 – Roger Tallon (1929-2011) est un pionnier du design industriel, qui a commencé sa carrière au début des années cinquante à l’agence Technès créée par Jacques Viénot. Son expérience en tant que consultant pour de grosses entreprises américaines comme General Motors, lui ont fait découvrir un métier encore méconnu en France.  Il s’est toujours montré méfiant à l’égard de tout credo esthétique et fut souvent très critique vis-à-vis de la confusion, dans le contexte français, entre arts appliqués et design industriel.

Mais il fut aussi très proche des milieux artistiques, en particulier des artistes du Nouveau Réalisme, comme Yves Klein ou César. Seulement, si le dialogue entre l’artiste et le designer industriel pouvait être fructueux, les territoires investis devaient rester bien distincts.

Bibliographie : Catalogue de l’exposition, « Roger Tallon, itinéraire d’un designer industriel », Paris, éd. du Centre Georges-Pompidou, 1993.

2 – Roger Tallon s’était souvenu des écrans filtrant les ultra-violets, découverts lors d’une visite de l’usine de radars Sintra.

3 réponses à “Le téléviseur portable P 111, Téléavia, agence Technès, Roger Tallon, France 1963 (diffusion 1965)

  1. Confusion confusion…
    Le téléviseur « P111 » n’est pas un téléviseur portable et n’a pas été dessiné par R. Tallon, mais par P. Charbonneaux…
    Le portable de la marque Téléavia dessiné par R.Tallon est le portavia 111
    Quant à dire que le portavia 111 aurait été conçu en 1963 et diffusé en 1965, d’où exactement tenez vous cela ???
    Si tout votre site est du même degré de précision…

    1. Le « P 111 » de Roger Tallon a été présenté sous cet intitulé à l’exposition Roger Tallon à Beaubourg en 1993 avec la date de 1963 pour la conception.
      Voir également Raymond Guidot, « Histoire du design 1940-1990 », éditions Hazan 1994 (réédition 2000), page 185 où le téléviseur est présenté également sous cet intitulé avec les dates de 1963 et 1965 pour la diffusion (mais d’autres sources indiquent 1966)
      Dans « Tallon » de Gilles de Bure et Chloé Braunstein (éditions Dis Voir, 1999), le « P111 » est indiqué page 116 avec la date de 1963.
      Il y a effectivement un « P 111 » pour Téléavia conçu par Philippe Charbonneaux. La date mentionnée pour ce dernier dans l’ouvrage de Dominique Pagneux, « Philippe Charbonneaux, esthète&styliste » (E-T-A-I, 2004) est 1959, page 62.

  2. Je possède cet appareil et j’ai eu la surprise de le voir exposé à New-York dans les salles consacrées au « design ». Cette télé fait des envieux. Je ne sais s’il est coté mais je ne suis pas prêt à m’en défaire car, même sans images, il est un élément du décor de mon bureau !

Répondre à dupuis Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *