Skip to main content
etudiantes presentant leur diplôme de design

Diplôme, quel diplôme ?

Que voudra dire demain, je suis diplômé d’Helsinki, de Londres, de Milan…qu’est ce que cela voudra dire quand un étudiant aura passé deux semestres à Londres, un semestre à Helsinki, un an à Milan et qu’il aura obtenu un diplôme ailleurs.
Il faut réinventer les modèles au moment où il devient incongru pour les étudiants de passer la totalité de leur cursus de Bachelor et de Master dans un seul et même pays, dans le même établissement, en n’étant confronté qu’à une seule culture. La globalisation oblige à diversifier les expériences culturelles et techniques et à développer la capacité à apprécier la différence.

Mais alors, quel diplôme pour les étudiants demain ? et surtout, quelle identité pour ce diplôme ? L’une des solutions est probablement de créer un diplôme commun pour toutes les écoles mais c’est alors courir le risque de faire disparaître les écoles, leur identité, leur savoir-faire qui fait leur singularité.
Il va falloir probablement travailler sur d’autres valeurs que le diplôme, et définir d’autres critères d’appartenance, transgressant les titres, les lieux, les formations…et créer d’autres formes d’identités.

Une réponse à “Diplôme, quel diplôme ?

  1. I think it is useful that the schools/cities which form future designers/creators are given credit for their particular qualifications and specialties. Competition between schools, as for diplomas, are not entirely negative. Healthy competition encourages imaginative work, spurs on resourcefulness, inventivity and creativity.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *